Nous contacter

Interviews

Belkebla : “L’idée de jouer sans supporteurs, ce n’est pas vraiment du foot”

Publié

le

Belkebla avannt 1

En confinement chez lui, Haris Belkebla (Brest) s’est entretenu avec le média Centre Presse. L’Algérien est revenu sur sa saison, sa préparation, ainsi que la crise sanitaire du COVID-19, qui a gelé toutes les activités sportives depuis mars.

Haris Belkebla, le milieu algérien de Brest, a affirmé “On se débrouille dans cette situation vraiment bizarre. Je suis chez moi, je regarde des séries, la télé… Et puis, je sors un peu prendre l’air: j’ai la chance d’avoir un parc juste derrière chez moi et je continue à courir pour m’entretenir, me faire mon petit programme.”

Belkebla est le joueur qui a couru le plus cette saison en Ligue 1 Conforama, avec 13.4km parcourus face à Lyon et 13.3km face au PSG. Il a réagi à ce sujet en indiquant ”Cela m’a fait marrer quand j’ai vu cela… Mes potes m’ont chambré en me disant qu’en fait, j’étais trois personnes différentes. Mais ce sont des stats physiques, il ne faut pas regarder que cela dans le foot.” Pour le joueur de 26 ans, le plus important c’est d’être “plus décisif en passes ou en buts.”

L’Algérien, semble s’être bien acclimaté en Ligue 1 « Je pense que depuis notre montée l’été dernier, on montre des choses intéressantes avec Brest. Il a fallu un petit temps d’adaptation, mais je trouve qu’on propose pas mal de jeu, notamment à domicile. Jusqu’à l’arrêt du championnat, on était vraiment pas mal en jouant le maintien, sans s’enflammer.”

Ceci lui a pris un peu de temps, mais le résultat est là “Moi aussi, il m’a fallu un petit moment pour me mettre au niveau de la L1 car tout va vraiment plus vite; la moindre erreur se paye cash car, en face, il y a beaucoup d’internationaux. Il faut être deux fois plus concentré. Mais je prends vraiment beaucoup de plaisir.” L’ambiance du groupe lui manque “L’ambiance du groupe me manque, le fait d’être ensemble, de s’entraîner tous les jours, de jouer…”

“Je pense qu’on ferait mieux d’arrêter la saison là

Pour Belkebla le retour à la compétition risque d’être un peu délicat « Personnellement, physiquement, je me suis bien entretenu et j’ai fait attention à ce que j’ai mangé. Je pense que je peux retrouver assez rapidement la forme pour jouer. Mais, effectivement, certains auront peut-être plus de mal : si l’on suit ce qui se murmure, on devrait avoir un petit mois pour travailler avant d’enchaîner les matchs tous les trois jours. Il y a donc un vrai risque de blessure. »

Le numéro 7 brestois, estime qu’il y aura toujours un risque au niveau sanitaire si le championnat reprenait son cours en mai “Si l’on reprend en mai, il y aura encore un risque. Certains de mes coéquipiers l’ont souligné dans nos échanges : au centre d’entraînement, on est une quarantaine tous les jours… Et puis, les enfants des joueurs auront repris l’école… Et comment on fera lors des déplacements en avion, à l’hôtel ? Cela me semble un peu risqué. En plus, l’idée de jouer un match sans supporteurs en tribune, ce n’est pas vraiment du foot. C’est délicat… Cela me semble prématuré. Je pense qu’on ferait mieux d’arrêter la saison là.”

Pour une saison blanche ou avec un classement arrêté à date ? « Cela, je ne sais pas. C’est à eux (les dirigeants) de trouver la bonne formule… »

Source : Centre Presse

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.