Nous contacter

A La Une

Burkina Faso : Non ! Lazare Banssé n’a pas manqué de respect aux Verts

Publié

le

bansse

À l’approche du potentiel choc Algérie-Burkina Faso comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, la fureur médiatique bat son plein. D’ailleurs, c’est le moment où les “fake news” pullulent pour faire le buzz. Parmi les fausses déclarations, il y a eu celle attribuée au président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Banssé.

Le mois prochain, l’Algérie s’expliquera avec le Burkina Faso pour le compte de la 6e et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires du Mondial 2022. Le 07 septembre dernier, les Verts étaient partis ramener le point du nul au Maroc contre les Étalons. C’est pour dire que ce sont ces derniers qui ont été tenus en échec.

Des propos invraisemblables

Avant l’acte II au stade Mustapha Tchaker dans un peu plus de trois semaines, ce sont les Fennecs qui sont en ballotage favorable car ils disposent d’un goal-average nettement favorable. Championne d’Afrique en titre et parmi les 5 meilleures nations CAF, El-Khadra ne serait qu’une équipe prenable et vulnérable loin de ses bases. C’est en tout cas l’esprit des propos colportés du patron de FBF.

Pour Lazare Banssé, selon des propos relayés par une page Facebook, « l’Algérie gagne dans ses stades à cause d’un mauvais terrain. Cette équipe est moyenne quand elle joue dans d’autres stades, et vous avez vu quand on a joué contre elle, nous aurions pu gagner avec trois buts, si la chance était de notre côté.»

Le prestige de l’effectif incomparable

Les traces de cette sortie médiatique sont introuvables. L’homologue de Charaf-Eddine Amara, numéro 1 à la FAF, n’aurait rien dit de tel. Surtout qu’il sait pertinemment que l’Algérie est partie chercher sa 2e CAN loin de la maison en gagnant les 7 matchs du tournoi. Par ailleurs, il a été rapporté que le président de la FBF, qui n’est autre que le frère ainé d’Aristide, estime que « les stades algériens sont dangereux pour nos joueurs qui sont actifs dans les équipes internationales les plus fortes ».

Étrange et invraisemblable puisque l’équipe nationale dispose de joueurs de classe mondiale qui évoluent à Manchester City, au Milan AC et à West Ham. Quant aux meilleurs éléments Burkinabés, ils évoluent au Shakhtar Donetsk et Aston Villa, qui sont des clubs de “seconde catégorie”. À la lumière de ces éléments, on peut affirmer que Banssé n’a jamais déclaré de telles absurdités. D’autant plus que cela n’aurait fait qu’instaurer le malaise et la tension avant les retrouvailles entre les deux sélections prochainement.

 

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_arabe_2021