Nous contacter

Equipe Nationale

CAN-2021 : Touba, les raisons de la non-convocation

Publié

le

Touba EN

Retenu lors des 5 derniers stages de l’équipe nationale, Ahmed Touba ne sera pas de la partie pour la CAN-2021 au Cameroun (09 janvier – 06 février). En effet, le défenseur central ne figure pas sur la liste, pourtant assez large, des Fennecs concernés par ce rendez-vous. Et, selon nos informations, l’absence de l’ancien international espoir belge n’est pas motivée par des raisons techniques.

Au football, le talent et le potentiel ne suffisent pas pour garantir la performance. Touba est certainement l’un des Verts les plus frustrés par la liste établie par Djamel Belmadi. On aurait pu croire que sa présence parmi les 28 aurait été une formalité. Mais tout va vite dans le sport. Surtout quand certains compatriotes ont le vent en poupe et sortent d’une compétition aboutie.

Un problème d’état d’esprit

Aussi, il s’avère que le sociétaire du RKC Waalwijk (Pays-Bas) n’a pas trop réussi à s’intégrer au sein de l’EN. On parle d’un joueur (beaucoup trop ?) réservé et qui n’a pas pu tisser des affinités au sein du vestiaire. Pourtant, Belmadi lui a donné pas moins de 5 regroupements afin d’essayer de fondre dans le moule et un groupe caractérisé par la proximité entre l’ensemble de ses éléments.

Pour partir disputer une CAN avec une vie commune de pas moins d’un mois, la donne devenait compliquée. Certes, le tournoi camerounais aurait pu être l’occasion idéale pour que le longiligne défenseur prenne parfaitement ses  marques. Toutefois, pour le sélectionneur, il y a aussi le besoin de performances pour tenter de préserver le titre. La vie de « loft » n’est pas la priorité.

Bedrane et Tougaï ont fait leurs preuves

En outre, il faut savoir qu’on n’a jamais senti que l’ex sociétaire du Club Brugge satisfaisait pleinement le driver de l’Algérie. Touba a fait deux apparitions contre des sélections modestes : la Mauritanie (amical) et le Djibouti (officiel). Ce n’était clairement pas l’adversité idéale pour s’arrêter sur ses capacités footballistiques.

Et pour ne rien arranger, Abdelkader Bedrane a bien dépanné en sélection A quand Djamel Benlamri n’était pas là en plus de sortir une Coupe Arabe FIFA 2021 très costaude. C’était, d’ailleurs, le cas pour Mohamed Amine Tougaï qui s’est illustré lors du tournoi qatari sous les ordres de Madjid Bougherra. Grâce à leur confirmation, ils seront du voyage. Même chose pour Tahrat dont l’expérience a été préférée à la fougue de Touba. Ce qui confirme la thèse du “malaise”. La disponibilité d’Ilyes Chetti en doublure certifiée sur le côté gauche, où pouvait dépanner Ahmed, a, elle aussi, précipité cette décision.

Concrètement, sur le plan purement compétitif, ce dernier n’avait rien de préjudiciable puisqu’il joue tout le temps en club avec 16 apparitions dans le championnat néerlandais (Eredivisie) cette saison. Sa mise à l’écart n’a pas de lien avec ses qualités sportives. Il devra revoir son comportement et montrer une meilleure attitude dans l’avenir. S’il est rappelé par le coach. À 23 ans, il a tout l’avenir devant lui.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021