Nous contacter

Actualités

CAN 2025: Exit la Guinée, l’Algérie dans les starting-blocks ?

Publié

le

1200 L can 2025 l organisation de la comptition retire la guine

C’est désormais officiel et irrévocable : la Guinée n’organisera pas la CAN-2025. La CAF a officialisé sa décision ce vendredi et au moins trois pays sont à l’affût pour lui succéder dont l’Algérie. C’est dire que la réussite du CHAN-2023 pourrait être un gage de garantie du dossier de candidature algérien s’il  venait à être déposé.

La sentence est tombée pour la Guinée, et franchement elle ne surprend guère tant elle était dans les tuyaux. A vrai dire, en décidant de retirer l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée, la CAF n’a fait qu’entériner la décision de son comité exécutif prise il y a déjà plusieurs semaines de cela.

En effet, aucun des six stades devant abriter la compétition n’est aujourd’hui prêt et le gros retard accumulé fait qu’il est impossible à l’instance confédérale de fermer encore davantage les yeux.

Le Maroc et l’Afrique du Sud sur les rangs

Aujourd’hui, au moins trois pays sont sur les rangs pour accueillir la CAN 2025. Au premier rang l’Algérie qui peut concrètement fait figure de candidat crédible aux yeux de la CAF grâce à un panel de stades répondants aux normes internationales dont quatre (Oran, Baraki, Douéra et Tizi-Ouzou) sont flambants neufs.

En tous les cas, la réussite du CHAN-2022 (8-31 janvier 2023) pourrait être le meilleur gage de garantie que peut donner l’Algérie à la CAF.

Un nouvel avis d’appel d’offre sera lancé officiellement ce samedi. Cela coïncidera avec la présence de Patrice Motsepe et de tout le bureau exécutif de la CAF à Alger pour les besoins du tirages au sort du CHAN-2023. Et c’est là que le travail de lobbying commence pour peu qu’il y ait une volonté politique de la part d’Alger pour accueillir un tel événement.

A noter que le Maroc et l’Afrique du Sud sont également sur les rangs…

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.