Nous contacter

A La Une

Carnet noir: Zouba, un pan s’en va !

Publié

le

Zouba

Quel vécu et quel héritage ! Abdelhamid Zouba, l’un des glorieux joueurs de l’équipe du Front de libération nationale (FLN) s’en est allé à l’aube de ses 87 ans. Le regretté a connu un passage sur terre des plus riches et a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de l’Algérie et du football national.

Joueur-militant, entraîneur et sélectionneur, Zouba était probablement l’un des élément de l’équipe du FLN les plus médiatisés et les plus influents pour le foot-Dz post-indépendance. Le défunt a coaché des clubs comme le MC Alger, le RC Kouba, le MO Constantine et la JS Kabylie. En outre, il a connu pas moins de 5 passages sur le banc de l’Equipe Nationale dont le dernier entre 2002 et 2003. Ces derniers temps, le défunt était fatigué. Djamel Belmadi, coach des Fennecs, lui a même rendu visite le 19 novembre dernier.

Triplé historique avec le Mouloudia

S’il n’a rien remporté sur le banc d’El-Khadra, il faut savoir qu’il a signé le triplé historique (championnat – coupe d’Algérie et Ligue des Champions) avec le Mouloudia d’Alger en 1976. Un exploit qu’aucune autre formation algérienne n’a pu réaliser depuis. Avant de basculer dans le domaine technique, Zouba était aussi joueur. Un attaquant plus précisément qui a fait ses débuts au club musulman de l’OM Saint-Eugène en 1950, avant de rejoindre le club “européen” de l’AS Saint-Eugène à partir de 1953 où il bénéficiera de meilleurs conditions.

Plus tard, il se rendra en France où il jouera pour le Chamois Niortais entre 1955 et 1958. Une expérience qu’il a dû écourter pour rejoindre le commando footballistique du FLN avec 32 autres compatriotes. Il y a un peu plus de 3 ans, il a publié un ouvrage intitulé “Ma passion, ma vie”.

Une place pour l’éternité

D’ailleurs, en marge de la présentation du livre, il retrace cette époque et la décision de former ce qui était l’embryon de l’actuel EN, en notant que « le fait que la jeunesse algérien de l’époque sache que, de l’autre côté, leurs semblables ont décidé de s’allier à la cause commune. Cela ne pouvait que leur donner plus de courage pour poursuivre la lutte et la Révolution ».

Pour lui, « il n’y a pas de meilleur modèle à suivre que la glorieuse équipe du FLN et les sportifs de cette honorable génération ». Le parallèle est on ne peut plus symbolique et puissant en termes de sacrifices et de dévouement. Certes, cette équipe n’a gagné aucun titre mais elle s’est fait une place dans l’histoire de l’Algérie. Pour l’éternité. La mémoire de Zouba, ainsi que les autres braves, perdurera. À jamais.

Parcours :

Né le 2 avril 1935 à Bologhine (Alger) Attaquant

 1950-1953 : Olympique Musulmane Saint-Eugène (Alger)

 1953-1955 : Association Sportive Saint-Eugène (Alger)
 1955-1958 : Chamois Niortais (amateur) – Jusqu’en juillet 1958

 1958-1962 : Equipe du F.L.N. (Tunis)

 1962-1963 : Football Club de Granges (SUI)
 1963-1964 : Neuchâtel Xamax (SUI) / Youngs Boys de Berne (SUI)

 1964-1966 : Nîmes Olympique
 1966-1967 : Union Sportive Musulmane Bellabès

 1967-1968 : Widad Athletic de Boufarik
 1968-1969 : Union Sportive Musulmane Bellabès

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.