Nous contacter

Actualités

CHAN-2022/Retrait du Maroc: Les médias locaux quasi-unanimes

Publié

le

lekjaa fouzi maroc president frmf

Viendra, viendra pas ? Alors que les différentes sélections concernées par le CHAN-2022 (13 janvier – 04 février) qui se jouera en Algérie continuent à affluer avec enthousiasme, la sélection locale marocaine se dirige vers un boycott. A 4 jours de ce qui devrait être son premier match dans le tournoi contre le Soudan, la sélection double-championne d’Afrique en titre pourrait tout simplement renoncer à disputer l’épreuve. Ainsi, la Fédération royale marocaine de football, présidé par Fouzi Lekjaâ, ira au bout de son bras de fer engagé avec les autorités algériennes. Ces dernières n’ont tout simplement pas donné une suite à la demande d’autoriser un vol direct Rabat-Constantine alors que l’espace aérien entre le Maroc et l’Algérie est clos.

Les tensions politiques risquent grandement de porter préjudice au rendez-vous footballistique. A la CAF, on ne sait toujours pas si les Lions de l’Atlas viendront en Algérie bien que la liste ait été communiquée les délais réglementaires passés (10 jours avant la première sortie au minimum). En tout cas, on apprend que le Comité d’organisation locale (COL) n’a toujours pas reçu un avis d’arrivée des voisins.

Le forfait gâchera un peu le prestige

Le risque que le Maroc ne débarque pas à Constantine, où la sélection séjournera et évoluera dans le quatuor “C” complété par les Soudanais et les Malgaches ainsi que les Ghanéens, serait donc majeur. Et ce n’est pas ce qui rehaussera le niveau de compétitivité du CHAN-2022. Surtout que l’Egypte et la Tunisie font partie des absents de marque.

Par ailleurs, le probable boycott des Marocains chamboulera les calculs et le plan de qualification préétabli. En effet, les 3 poules avec 4 participants verront les deux premiers passer alors que celles avec 3 concurrents accorderont un seul billet pour les quart qui ira au leader. De ce fait, la Confédération africaine de football (CAF) devra trancher.

Les médias marocains sont unanimes

Pour l’instant, le forfait, évoqué avec insistance par les médias du Maroc ce mercredi, n’a pas été annoncé par la Fédération royale marocaine de football (FRMF). C’est cette dernière qui avait, il y a une dizaine de jours, menacé de ne pas prendre part au CHAN-2022 si les décideurs algériens n’autorisent pas la délégation à faire un vol direct vers l’Algérie. Entretemps, les protégés d’Issame Charaï se préparaient au Complexe sportif Mohamed VI.

Mais, toujours selon des rapports médiatiques de l’autre côté de la frontière, la FRMF aurait demandé aux U23, qui représenteront le Maroc dans la compétition après la dissolution de l’équipe nationale A’ en septembre dernier, de revenir dans leur club dès demain jeudi. Est-ce une démarche qui précède l’annonce du retrait? On le saura incessamment.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.