Nous contacter

Equipe Nationale

Cameroun-Algérie (0-1): La grosse partie de Mandi et Benlamri

Publié

le

benlamri mandi

Ce vendredi, l’arrière-garde de l’équipe nationale a tenu bon face aux assauts des Lions Indomptables. Certes, défendre est une mission collective. Mais il est à relever le match costaud livré par Djamel Benlamri et Aïssa Mandi. Ces deux derniers étaient présents sur certaines séquences où le bloc semblait vaciller.

Après une entame de partie compliquée et les attaques répétées des Camerounais, la défense a pu se stabiliser. D’ailleurs, on a pu voir un Benlamri à la peine lors des 10 premières minutes. Sur chaque accélération, le sociétaire du Qatar SC donnait l’impression de manquer de vivacité.

C’était avant la 14e minute et son tacle salvateur sur un contre de l’adversaire. Le numéro 4 des Verts a réalisé un tacle salvateur pour annihiler le danger. Et à compter de ce moment, il a pris l’ascendant dans tous ses duels (9 gagnés sur 11) malgré la présence de sacrés clients devant. Seul petit bémol, c’était ses longs ballons qui n’étaient pas tout le temps précis (3 transversales sur 15 arrivées à destination). Il en a abusés. Mais c’était probablement la consigne du sélectionneur compte tenu de la qualité du pied de l’ex Sétifien.

Bedrane en assistant

Certes, le fait que Djamel Belmadi ait renforcer le cœur de la dernière ligne avec Abdelkader Bedrane, généreux dans l’effort au point de se claquer à la 89e minute, a donné moins d’espaces à couvrir pour Mandi, en jambes et concentré malgré le manque de compétition avec Villarreal, et Benlamri. Cependant, il fallait être solide pour empêcher les hôtes de prendre l’ascendant dans les 25 derniers mètres. Et même quand les protégés de Rigobert Song réussissaient à pénétrer dans la surface, il y avait des tacles avec autorité comme celui de Mandi à la 80e.

Après s’être montrés perméables lors de la CAN-2021 avec 4 buts encaissés dont 3 rien que face à la Côte d’Ivoire, les Fennecs ont retrouvé l’étanchéité en jouant à 5 derrière. Il y a le dispositif. Mais, plus que tout, il y avait l’envie et la détermination pour ne pas craquer. Cela nous a rappelé la robustesse qui avait permis à l’EN de triompher lors de la CAN-2019 en Egypte. L’Algérie avait bouclé sa conquête en tant que co-meilleure défense en ne craquant qu’à 2 reprises en 7 tests.

280415794 1210158143069479 164775797507905036 n

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe-du-monde-2022