Nous contacter

Business

Complexe Olympique d’Oran : Visite guidée d’un méga projet à 170 millions d’euros !

Publié

le

Complexe Olympique Oran - panneau accueil

La ville d’Oran accueille dans quelques jours les Jeux Méditerranéens 2022 où près de 3390 athlètes issus de 26 pays vont participer à cet évènement sportif d’envergure aux yeux des autorités du pays qui ont mis le paquet sur le plan financier pour garantir sa réussite. Zoom sur l’enceinte olympique ultra moderne qui accueillera tout ce beau monde du 25 juin au 6 juillet !

El Bahia s’apprête à vivre deux semaines intensives et joyeuses avec le déroulement de la 19ème édition des Jeux Méditerranéens ! Initialement prévues en 2021, l’évènement a été décalé pour 2022 à cause de la crise mondiale du Covid-19. Une aubaine qui a permis aux autorités de finaliser les travaux d’un complexe sportif ambitieux mais en réalité pas encore totalement fini. En effet, malgré la beauté du complexe les finitions laissent quelque peu à désirer mais les efforts sont constants pour être prêt le Jour J.

Situé dans la localité de Belgaïd, relevant de la commune de Bir El Djir (Est d’Oran), le nouveau complexe olympique d’Oran, d’une superficie de 105 hectares, comporte plusieurs équipements sportifs dont un stade olympique de football avec une piste d’athlétisme moderne qui constitue la structure principale du site. Ce véritable bijou qui aura couté réellement la bagatelle de 170 millions d’euros (selon une information exclusive de La Gazette du Fennec) constitue d’ores et déjà un gain énorme pour la deuxième ville du pays qui modernise ses infrastructures sportives pour le grand bien de ses habitants.

Le stade de football (40 000 places) :

Le stade d’une capacité de 40.143 places est revêtu en gazon hybride (pelouse naturelle renforcée de fibres synthétiques), une technologie Air-Fibre qui permet de renforcer la tenue et la résistance du gazon. Assurée par l’entreprise franco-algérienne Natural Grass Africa, la pelouse répond aux normes internationales et bénéficie d’une classification de première catégorie.

Le stade est également doté d’une piste d’athlétisme moderne, fabriquée en Suisse et homologuée par la Fédération internationale de la discipline. D’ailleurs, le 20 juin, après la visite d’experts, les responsables du complexe oranais ont reçu la note maximale avec une certification de catégorie 1, la plus élevée au monde permettant ainsi à Oran de recevoir pourquoi pas un jour une étape de la prestigieuse Diamond League de l’IAAF ou bien un championnat du monde d’athlétisme.

Le stade d’athlétisme (4200 places) et les deux terrains annexes :

Le complexe olympique est ainsi doté d’un véritable stade d’athlétisme qui peut également accueillir un match international de rugby puisque des fourreaux ont été installés sur ce terrain de 4200 places situé juste à coté du grand stade de football. Pour ne pas trop solliciter la pelouse des terrains réservée à la compétition, le complexe est également doté de deux terrains de réplique supplémentaires pour les entrainements. L’un en gazon hybride et l’autre en gazon exclusivement synthétique.

Pour assurer un bon entretien du gazon, une idée ingénieuse a été proposée par la société en charge de l’entretien des pelouses. Une pépinière pour gazon en rouleau, une première dans le continent africain, est ainsi en cours de réalisation au fond du complexe, en bordure de l’autoroute, permettant ainsi de maximiser l’espace. Cette pépinière permet de reprendre la pelouse en une semaine avec la technique de déplacage et replacage du gazon.

La salle omnisports (6 à 7000 places) :

En plus du grand stade de football, nombre d’installations sportives modernes sont donc réalisées: Un stade d’athlétisme de 4.200 places, une salle omnisports d’une capacité de 6. 000 places extensibles à 7.000, un parc aquatique avec trois bassins en inox (une première en Afrique) dont deux olympiques et un troisième semi-olympique, ainsi qu’un centre de formation pédagogique d’une capacité de 150 places. Le complexe prévoit également 3 terrains de tennis qui ne seront toutefois pas livrés avant quelques mois en raison du retard des travaux. Notons également l’existence d’un dortoir de 25 chambres permettant à une équipe d’un sport collectif d’effectuer un stage complet sur place.

Le parc aquatique :

Naturellement, pour assurer la sécurité d’un tel espace, le complexe sportif s’est doté d’un système de surveillance par caméra et des portiques électroniques. Le délai d’évacuation du public est de sept minutes.

Le stade d’Oran est desservi par la RN 11, entre les localités de Sidi El-Bachir et de Belgaïd, dans la daïra de Bir El Djir, par la gare d’Oran et par l’aéroport international d’Oran Ahmed Benbella. Il est ainsi très facile d’accès et son point fort se situe sans doute à ce niveau là.

En effet, son emplacement géographique sur une surface parfaitement plate a permis d’économiser un énorme budget financier contrairement aux autres infrastructures du pays en cours de réalisation. Avec un coût estimé à 170 millions d’euros, le Complexe Olympique d’Oran constitue une excellente affaire en comparaison au stade de Baraki (très mal situé en raison des nappes phréatiques de son sous-sol dans cette zone très agricole) alors que l’emplacement du nouveau stade de Tizi Ouzou (dans les montagnes du Djurdjura) a imposé des surcoûts totalement exorbitants élevant la facture à plus de 350 millions d’euros. Au final, le Complexe Olympique d’Oran constitue un précieux acquis pour la ville et un gain pour les athlètes pourvu qu’il puisse aider à l’éclosion de nouveaux talents pour le sport algérien.

complexe olympique oran vue aerienne coc

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.