Nous contacter

Equipe Nationale

Contrat FAF – Belmadi: Les détails d’une prolongation actée

Publié

le

belmadi yeux conference face zoom

L’information a fuité au moment où Djamel Belmadi fait face à de fortes turbulences. Le sélectionneur national restera contractuellement lié à la Fédération algérienne de football et l’équipe nationale au moins jusqu’à la CAN-2023. Aussi, il y a l’éventualité de prolongation jusqu’à la Coupe du Monde 2026 dans le cas où il remplit l’objectif principal: demi-finale de la CAN-2023 au minimum. Par ailleurs, il y aura un changement pour l’aspect financier. Le coach de l’EN aurait revu son salaire à la baisse.

“Je signerai prochainement un avenant qui me permet de prolonger mon contrat, même si j’ai toujours considéré que ma relation avec la sélection de mon pays est plutôt un contrat moral”, c’était la révélation de Djamel Belmadi en septembre dernier.

Dans un premier temps, son bail courait jusqu’à décembre 2022 soit après la Coupe du Monde 2022. Mais il y avait une condition. A savoir la qualification au Mondial que les Verts ont malheureusement ratée. Dès lors, il était envisageable que le successeur de Rabah Madjer rende le tablier. Néanmoins, au mois d’avril dernier, Belmadi annonçait qu’il restait sur le banc des Fennecs.

Il touchera moins qu’avant

Comme argument, il disait s’être fié à l’envie populaire qui voulait qu’il reste au poste. “J’ai décidé de continuer ma mission à la tête de la sélection algérienne. Nous allons essayer de donner un nouveau souffle à ce groupe qui mérite d’être soutenu et bien sûr recréer une autre dynamique de travail en prévision des prochaines échéances. J’ai soumis à mes responsables l’opportunité de mettre fin à mon contrat, mais cette proposition n’a pas été acceptée”, précisait le technicien de 46 ans.

Et en octobre écoulé, Djahid Zefizef, président de la Fédération algérienne de football FAF, avait confirmé que “Belmadi sera avec nous jusqu’à la Coupe du monde 2026. Du moment qu’il avait décidé de rester à son poste, le problème de sa prolongation de contrat ne se posait pas”.

Toutefois, l’avenant qui lie les deux parties aurait connu des modifications. Elle concerne le volet financier. On croit savoir que les émoluments de l’entraîneur vainqueur de la CAN-2019 sont passés de 200.000 euros pour lui et tout son staff à 130.000 euros. Malgré les deux cuisants échecs à la CAN-2021 et la non-qualification en CDM-2022, Belmadi resterait le sélectionneur le mieux payé en Afrique.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.