Nous contacter

Actualités

Coronavirus – Ligue 1 : La menace d’arrêter la saison refait surface !

Publié

le

lfp algerie csc crb

Il ne reste pas 2 ou 3 mais 8 journées à faire jouer en Ligue 1. Dans un contexte sanitaire plus que jamais inquiétant, la saison 2020-2021 s’écrit au conditionnel. Les 8 cas de contamination chez le RC Arbâa, qui joue l’accession vers la D1 pro, vient prouver que les effectifs ne sont pas à l’abri de la pandémie. Avec des délais serrés, la Ligue de football professionnel (LFP) ne pourra même pas reporter des rencontres en cas de malheurs.

Ces dernières semaines, la COVID-19 enregistre une recrudescence effarante en Algérie. A partir de là, tout évènement où il y a rassemblement, proximité et contact direct peut être un vecteur de contamination et propagation. On comprend donc que les événements  sportifs puissent être menacés. C’est le cas pour le championnat d’Algérie de football.

D’ailleurs, avant même que la pandémie ne regagne du territoire, la Ligue 1 risquait d’être arrêtée sans aller à terme. En effet, la Confédération africaine de football (CAF) avait demandé aux différentes fédérations de lui communiquer le nom des représentants africains avant le 30 juin. Une deadline qui a été repoussée après que 6 instances nationales, parmi lesquelles la Fédération algérienne de football (FAF), avaient formulé une demande pour rallonger le délai.

Report : marge de manouvre inexistante

Ainsi, la LFP a pu établir un agenda devant se clôturer le 21 août prochain avec le déroulement de la 38e et dernière journée. Pour cela, les 20 pensionnaires de l’élite footballistique seront appelés à jouer une rencontre tous les 3 jours. Ce qui veut dire que la marge de manœuvre pour reporter des matchs et modifier une nouvelle fois le calendrier est inexistant.

Si jamais le Coronavirus réussit à venir jouer les trouble-fêtes, il faut savoir que, selon la réglementation, une rencontre peut se tenir si les deux équipes comptent  14 joueurs opérationnels. Dans le cas échéant, il pourrait y avoir des défaites sur tapis vert pour les équipes ne pouvant pas se présenter avec l’effectif minimum requis.

La polémique n’est jamais loin dans une situation épidémique très compliquée et instable. D’ailleurs, lors de l’exercice écoulé, le champion, CR Belouizdad, a été désigné via consultation écrite tout comme le classement final. La répétition de ce scénario de séquence sabrée reste éventuel. Avec toute les discordes et polémiques que cela pourrait engendrer.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.