Nous contacter

Equipe Nationale

Côte d’Ivoire-Algérie (3-1) : La chute des rois

Publié

le

FB IMG 1642699533029

L’équipe nationale se devait de s’imposer contre la Côte d’Ivoire pour se qualifier en 1/8 de finale de la CAN-2021 au Cameroun. Hélas, l’EN a failli à sa mission en se faisant largement dominer 3 buts à 1 au stade de Japoma. Un résultat qui les élimine du tournoi d’une manière aussi inattendue que prématurée.

Alignés en un 4-3-3 avec meneur de jeu, les Verts ont voulu frapper d’entrée. D’ailleurs, ils ont obtenu un coup franc dangereux dès la première minute. Malheureusement, il a été mal-exécuté par Riyad Mahrez. Les Ivoiriens ont  réagi avec une l’incursion de Konan qui sert Pepe mais ça passe sans dégâts avec un tir taupé (7′) de l’attaquant.

Mauvais repli et trop exposés

Sur cette action, on a vu que Youcef Atal a besoin d e soutien défensif car le latéral gauche et Gradel alternaient les courses à haute intensité de sur son flanc. Même côté algérien, il y avait du mouvement sur l’aile avec Saïd Benrahma. Sur un corner qu’il a obtenu, Bennacer est trouvé sur exécution rapide. La frappe heurte le poteau. On croyait que les Fennecs allaient mieux. Mais ils ont été surpris sur une attaque adverse qui a montré le côté inconvénient d’un schéma offensif.

Pepe profite de la projection de Kessie, auteur d’une prestation solide, oublié par Bennacer pour le servir. Le Milanais ne se fait pas prier pour battre M’Bolhi (22′) et obliger les champions d’Afrique à marquer par deux fois. Dans la foulée, Ibrahim Sangaré enfonce le clou à 6 minutes de la pause. Contrairement à Belaïli, qui a eu du mal pour assumer son rôle de maître à jouer, et ses compatriotes, les Eléphants ont capitalisé leur coup de pied arrêté pour faire le break. Après le premier acte, la mission devenait ultra-compliquée. Il fallait un miracle pour aller chercher les trois points.

Irréversible 

Pour la reprise, Djamel Belmadi a voulu revenir à son 4-3-3 classique avec 2 pivots. Il a incorporé Islam Slimani à la place de Benrahma. Et ça n’allait pas mieux. D’ailleurs, M’Bolhi voit Aurier balancer une sacrée frappe qui flirte avec son montant (49′). Le portier des Guerriers du Désert retardera lui-même l’échéance deux minutes après sur une tentative de Pepe (51′). Ce dernier récidivera plus tard pour crucifier une défense apathique (54′). C’était la situation du non-retour.

Rien n’allait. En effet, même Mahrez n’arrive pas à transformer le penalty à la 59e minute.  Après 24 minutes, l’Algérie n’avait pas marqué le moindre but dan s le tournoi. Une anomalie pour une équipe qui tournait à plus de deux buts/match dans un passé récent. Bendebka, entré à la place de Bennacer (62′) chassera la guigne à la 73e minute. Slimani est passé tout près de réduire la marque à la 75e si ce n’était la parade de Badra Sangare. Il y aura un dernier but. Et il est l’œuvre de Haller (90’+3) que l’arbitre n’a pas validé pour un hors-jeu.

Difficile à digérer

Les regrets, il y en aura forcément. Surtout l’entame de la compétition qui aura été désastreuse avec le nul face à la Sierra Leone et la défaite contre la Guinée équatoriale qui aura grandement précipité l’élimination et aggravé le traumatisme. Désormais, il faut se remobiliser pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 programmé pour mars.

Le tirage au sort est prévu samedi (16h). Prendre le ticket du Mondial sera la meilleure façon pour se racheter et faire oublier cette participation abasourdissante. Les Verts nous doivent bien ça après cette désillusion. Encore faut-il qu’ils dépassent cet échec qui ne sera pas facile à encaisser.

Galerie photo du match :

280415794 1210158143069479 164775797507905036 n

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021