Nous contacter

A La Une

Coupe Arabe FIFA 2021/Maroc – Algérie : Le seum et les affabulations de Lekjaâ

Publié

le

lekjaa

Pour remporter la Coupe Arabe FIFA 2021, l’équipe nationale A’ a dû évincer le Maroc en quarts de finale. La défaite face aux Algériens a du mal à passer pour Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Même s’il dit que ce revers n’était pas un échec.

Pour lui « l’Algérie a joué avec la majorité des joueurs de l’équipe A dans le onze exceptés Riyad Mahrez et Ismaël Bennacer ». En outre, l’homme fort du sport roi au royaume chérifien considère que Bendebka et Benayada sont même des cadres chez les Champions d’Afrique. Il évoque la présence de Benlamri et Bounedjah pourtant absents lors de ce fameux choc. Les affabulations et les balivernes du patron de la FRMF prouvent clairement que ce revers a laissé des séquelles, l’équipe marocaine ayant été dissoute dès son retour au pays.

L’équipe de Bougherra serait celle de Belmadi à 80% !

Concernant le derby maghrébin perdu contre les Dz le 11 décembre dernier, Lekjaâ argue que « le rendement de l’équipe marocaine lors du premier tour ne souffrait d’aucune contestation. Maintenant, si on se focalise sur le seul match des quarts, c’est autre chose. On a perdu aux tirs au but contre un adversaire dont la composante est celle de l’équipe A à 80% et on qualifie ça d’échec. Pourtant, à un moment donné les Marocains voulaient même que cette équipe nous représente à la CAN ».

Affirmant que cette équipe marocaine engagée en Coupe arabe n’était “que la sélection locale à 100%”, Lekjaa oublie de préciser que pas moins de 12 joueurs sur les 23 de l’effectif de Houcine Ammouta (viré !) évoluent à l’étranger (Égypte, Qatar, Arabie Saoudite) ! Sans oublier que c’est un “squad” confirmé car détenteur des deux derniers CHAN

Aussi, le Marocain prétexte que « le match s’est joué sur des détails et nos joueurs n’ont pas pu supporter la pression qui entourait la rencontre. Ce qui a fait qu’ils ont joué à 30 ou 40% de leur potentiel ».  Pour rappel, il faisait partie de ceux qui ont accentué l’enjeu de cette explication. En effet, Lekjaâ lui-même avait promis aux coéquipiers de Badr Benoun et consorts 30.000 euros chacun pour la victoire.

La paradoxale consolation face à la frustration

Par ailleurs, dans le but de minimiser l’accomplissement des Fennecs, le premier responsable du foot au Maroc a juge que « la Coupe Arabe FIFA est un tournoi secondaire dont la portée ne dépasserait pas un spectre bien défini ».

Pourtant, cette édition qatarie fut organisée sous l’égide de l’instance mondiale. Paradoxalement, il se vante du fait que les Lions de l’Atlas soient devant El-Khadra dans le classement… FIFA. Comme quoi, la frustration peut faire perdre la lucidité.

Les propos de Lekjaa qui ne digère pas le sacre de l’Algérie :

Pour le plaisir revivez le but somptueux de Belaïli :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.