Nous contacter

Décryptage

Derradji-Belmadi: La morale immorale

Publié

le

belmadi derradji

C’est allé très vite. Et ça va en se dégradant. Admirateur de Djamel Belmadi quand l’équipe nationale était au sommet, Hafid Derradji est devenu presque un détracteur moralisateur à chaque fois qu’il parle du sélectionneur des Verts ces derniers temps. Après avoir insinué que le coach devait quitter la barre technique de l’EN en mars dernier, le commentateur de BeIN Sports a -cette fois- évoqué le contrat du technicien. Et il a utilisé les mots de ce dernier pour les retourner contre lui.

En effet, pour annoncer qu’il restait sur le banc des Fennecs en avril écoulé, Belmadi a dit qu’il avait un contrat moral avec le peuple algérien et la Fédération algérienne de football (FAF). Ainsi, Derradji l’a pris au pied de la lettre en assénant « Non, vous n’avez pas de contrat moral avec le peuple, vous avez un contrat financier avec la fédération ». Il ajoutera que « puisque le contrat est moral, peux-tu renoncer à ton salaire ? Quand tu dis que ton contrat est moral avec le peuple, le peuple ne t’a pas élu ». La charge est brutale.

Les masques tombent

Après les louanges et la posture défensive à l’égard de Belmadi, le commentateur est passé -sans transition- à l’offensive. D’ailleurs, il dénonce l’attitude de l’ancien international algérien vis-à-vis de certains journalistes. « Je ne peux pas accepter que vous me dites que vous êtes journaliste, vous avez du ventre, vous ne savez pas jouer au football. En tant que journaliste, je ne suis pas tenu de bien jouer au football. Par contre, je suis tenu de poser les questions avec respect. Quand on parle de football, il faut que vous acceptez et vous pouvez refuser de répondre bien sûr », déclare l’ancien responsable du département “Sports” à l’Entreprise publique de la télévision algérienne (EPTV).

Après les deux échecs à la CAN-2021 et la qualification manquée en Coupe du Monde 2022, on constate que Djamel Belmadi est devenu une cible facile pour les admirateurs éphémères qui suivent la direction du vent. Désormais, il reste à savoir à qui profitent ces manœuvres soudaines. Une chose est sûre, les vrais visages, bicéphales pour le coup, s’exposent au grand jour. Pour pouvoir faire la morale, il faut tenir à ses principes.

 

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.