Nous contacter

A La Une

DTN : Farid Benstiti, un cador à la tête du football féminin !

Publié

le

benstiti farid football feminin nomme algerie

On craignait le pire après la désignation de Mustapha Biskri à la tête de la DTN et Zoheir Djelloul comme adjoint. Finalement la FAF a quelque peu sauvé les meubles en dénichant un gros poisson pour gérer le football féminin: Farid Benstiti. Avec un CV long comme le bras, ce technicien franco-algérien de 55 ans, passé par le PSG et l’OL, va désormais prendre les commandes du football féminin en Algérie !

La Fédération algérienne de football (FAF), vient d’annoncer sur son site officiel que le technicien franco-algérien, Farid Benstiti est devenu officiellement le nouveau responsable du football féminin en Algérie. Ainsi le football féminin a été bien abordé lors du dernier BF de la FAF au cours duquel, « il a été question, entre autres, de la désignation de M. Farid Benstiti à la tête du Département de développement du football féminin. Mieux encore, ce dernier aura en charge la sélection nationale féminine A avec des objectifs très ambitieux. D’ailleurs même le Président de la FAF a évoqué ce choix judicieux compte tenu des compétences et de la renommée de Bensiti dont le parcours dans le football féminin n’est plus à présenter. Cette nomination intervient au moment où on a enregistré la relance récente des accords d’accompagnement avec la FIFA et les possibilités de bénéficier d’aides sur le double plan financier (Forward et autres programmes) et technique (programmes de formation et cycles de (re)mise à niveau)”.

Qui est Farid Benstiti ?

Ancien footballeur, formé à l’Olympique Lyonnais (1982-1989), Farid Benstiti a gagné en notoriété en devenant l’un des brillants entraîneurs dans le football féminin en France. Il passera presque dix ans en tant qu’entraîneur général de l’Olympique Lyonnais (Ligue 1 française) de 2001 à 2010. Lors de la saison 2010/2011 il est adjoint de Claude Puel, alors coach de l’Olympique Lyonnais (équipe masculine). Benstiti est né à Lyon le 16 janvier 1967. Milieu offensif, pur produit de l’Olympique Lyonnais où il a d’ailleurs été intégré parmi l’effectif pro (alors en D2) lors de la saison 1984/1985. Il reste à Lyon jusqu’en 1989, qu’il quitte sur un titre de champion de la division 2, pour rejoindre, un autre club de D2, entre 1989 et 1990, à savoir le FC Dijon. De 1990 à 1992, il retourne à Lyon Duchère, club amateur. Il fait une brève apparition par la suite en Belgique dans le club de l’Avenir Lembeek. Il rejoint Sète de 1993 à 1995, en D3. Ironie du sort, il est le coéquipier au FC Sète de Vincent Yé, qui, une décennie plus tard, deviendra son adjoint chez les féminines de l’OL. Il passe dans plusieurs clubs français, à savoir Saint André d’Huiriat, Vaulx en Velin (CFA) et Gap (DH) où il arrête sa carrière en 2000.

farid benstiti coach feminin

En 2004, après s’être occupé des féminines du FC Lyon, Benstiti devient le coach de l’OL. Il y restera jusqu’en 2010, accumulant les titres de L1 (2007-2008-2009-2010). À la fin de la saison 2009-2010, et alors qu’il a mené l’OL féminin en finale de la Ligue des champions, perdue contre Potsdam, Jean Michel Aulas, le président lyonnais, refuse de lui prolonger son contrat. Mais, on lui a confié le poste de recruteur au sein du staff rhodanien. Il quitte ce poste une année plus tard. Il revient dans le football féminin en devenant par la suite l’entraîneur du club russe de Rossiyanka (D1 féminine russe).

En 2011 il est également nommé à la tête de la sélection nationale de Russie. Une année plus tard, il remporte le titre de champion de Russie. A la suite de ce nouveau titre, il est sollicité par le PSG qatari et devient concurrent de… l’OL. Avec le club parisien (2012 à 2016) il échouera en finale de la Coupe de France en 2014 et surtout en finale de la Ligue des champions en 2015. A son palmarès, il a donc été, entre autres, Champion de Chine avec Dalian Quanjian (2018-2019) ; champion de Russie avec WFC Rossiyanka (2012), vainqueur de la Coupe de France avec l’Olympique Lyonnais en 2002-2003, 2003-2004 et 2007-2008 et vainqueur de la Coupe de Chine avec Dalian Quanjian (2017) et de la Super Coupe (2018). Farid Benstiti connait ensuite une expérience aux Etats-Unis avec Reign FC, la franchise américaine racheté par l’OL, où il est en poste entre janvier 2020 et juillet 2021.

Seul ce palmarès montre si besoin est, la stature et surtout la longue et très riche expérience de cet entraineur racé qui aura en charge la sélection nationale féminine « A » avec des objectifs très ambitieux et notamment une participation à la Coupe du Monde féminine. Déjà éliminée de la prochaine édition 2023 en Australie et Nouvelle-Zélande, il faudra attendre l’édition 2027 pour voir l’Algérie à un Mondial féminin. D’ici là, Benstiti aura pour mission de tout restructurer au sein du football féminin qui peine à se développer en Algérie.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.