Nous contacter

Mahour Bacha : « 80% des dires de Brahmia sont des mensonges ! »

Publié

le

mahour bacha

Après la conférence de presse du chef de la délégation algérienne à Rio, Amar Brahmia plus tôt dans la journée, l’entraîneur du décathlonien Larbi Bourrada, en l’occurrence Ahmed Mahour Bacha, a répondu à son accusateur dans la soirée au journal télévisé de Dzaïr TV. Ce dernier a démenti les affirmations de son ennemi juré en promettant de faire encore de nouvelles révélations lors d’une prochaine conférence de presse.

« On n’a pas dépensé 60 000 dollars sur mon athlète, c’est faux !» explique l’entraineur qui avance en privé un chiffre de 18 000 euros pour l’ensemble de ses dépenses. « J’ai toutes les preuves et tous les documents à mon niveau et je vais tout dévoiler lors de ma conférence de presse. 80% des dires de Brahmia lors de sa conférence de presse sont des mensonges. Il a dit que Makhloufi a été manipulé, or tout le monde sait que ce grand champion a une forte personnalité », a affirmé Mahour Bacha sur le plateau de Dzaïr TV.

Accusant le Comité olympique d’avoir mal dépensé les 32 milliards de centimes destinés à la préparation des JO de Rio, l’entraineur de Larbi Bourrada a expliqué que son athlète était médaillable mais qu’au final la 5ème place de son poulain qu’il entraine bénévolement était un échec imputable à la mauvaise gestion du COA.

« Les lois de la République n’ont pas été respectées dans l’utilisation de cet argent. Les membres du Comité exécutif du COA n’ont pas été associés aux décisions et j’ai les PV qui le prouvent », lance Mahour Bacha qui souhaite désormais le départ de Bourrada à l’étranger afin qu’il progresse davantage aux cotés d’un entraineur étranger et loin des problèmes quotidiens qu’il rencontre en Algérie.

L’intervention de l’entraineur de Larbi Bourrada:

Yassin B, LGDF




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.