Nous contacter

Le Maroc au tapis, l’Algérie avertie !

Publié

le

C’est un véritable coup de tonnerre qui a retenti ce soir au stade d’Al-Salam (Caire). La sélection marocaine, opposée au Bénin pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 (21 juin – 19 juillet), a pris la porte de manière précoce. Menés jusqu’à la 76e minutes, les voisins ont pu égaliser mais fini par perdre aux tirs au but (4 t.a.b1).



A vrai dire, personne n’avait vu ce scénario venir tant le Maroc semblait bien armé pour se qualifier facilement en quarts de finale. Auteurs d’un premier tour très abouti avec 9 points récoltés pour 3 buts marqués et 3 clean sheets, les « Lions de l’Atlas » ont payé cher l’unique but encaissé dans l’épreuve.

Pourtant, Hervé Renard avait averti les siens pour ne pas prendre à la légère cette sortie béninoise: « Concentrons-nous sur le match qu’on a à effectuer demain, pas de mauvaise surprise. Soyons nous-mêmes et espérons qu’on puisse rejoindre les quarts de finale, qui sera un match encore plus difficile », avait prédit le technicien français.

La bourde de Jordan Adeoti, qui a voulu dribbler Mbarak Boussoufa aux abords de sa propre surface, a relancé le Maroc. Le capitaine de la sélection du royaume chérifien lui a chipé le ballon pour mettre Youssef En-Nesyri sur orbite. Ce dernier a nivelé la marque (75’) et remis ses coéquipiers dans la partie alors qu’ils étaient mal-embarqués en dépit d’une domination au niveau de la possession.

Au bout du suspense

Auparavant, sur un corner, les « Ecureuils » avaient réussi à faire sauter le verrou de Bono grâce à Moise Adilehou après le retour des vestiaires (53’). Nabil Dirar et ses compères sont passés à deux doigts d’ajouter un second but sur un coup franc de Boussoufa qui a trouvé la parade de Allagbe (88’).

Dans le temps additionnel, Sofiane Boufal, dont l’entrée en jeu (59’) a métamorphosé le jeu du Maroc, sert Hakimi qui est fauché par Sessegnon. L’arbitre siffle penalty mais Ziyech envoie le ballon sur le poteau (90’+4) pour envoyer les deux équipes en prolongations.

Réduits à 10 après l’expulsion de Khaled Adenon (97’), les Béninois se sont contentés de défendre contre un adversaire qui voulait tuer le match et en finir avec une soirée aux allures de désastre. Sans parvenir pour autant à trouver de nouveau la faille. C’est la série fatidique des tirs au but qui a décidé de l’issue de ce duel. Boufal a raté la deuxième tentative pour le Maroc imité par El Nesyri dans la foulée. Deux ratés synonymes d’élimination.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Publicité

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.