Nous contacter

Equipe Nationale

DJI-ALG (0-4) : Youcef Belaïli, c’est détonant !

Publié

le

belaili djibouti but requins

On est désormais habitués. Youcef Belaïli sur la pelouse, c’est spectacle garanti. Et on en a eu la preuve ce vendredi, dans le cadre des éliminatoires de Coupe du Monde 2022, face au Djibouti. L’ailier gauche a fait l’étalage de son bagage technique indéniable. Sur la pelouse du Cairo International Stadium, l’Algérien a -comme le veut la coutume- fait parler sa maestria qualité prémium.

Ce penalty raté ? On le lui pardonnera. De toute façon, il s’est racheté dans la foule. De la plus belle des manières. À croire qu’il voulait que son but soit plus ‘’spectaculaire‘’. Un crochet dans la surface et une frappe c’est bien plus intéressant que de tirer un coup de pied à 11 mètres du gardien. Le génie est fou.

Belaïli était comme dans une cour de récréation. Et en a profité pour planter son 6e pion en 28 sélections pour 13 passes décisives. Cependant, on ne peut pas réduire l’Oranais aux statistiques brutes. En effet, on pourrait dire qu’il ne s’était pas montré directement décisif lors des 3 rencontres ayant précédé cette balade contre les Djiboutiens. Ce qui est faux en soi.

Technique, puissance et profondeur

Pour rappel, à Niamey contre le Niger (0-4), il avait fait 3 passes-clé sur les 4 buts inscrits par l’EN. Le brillant Belaïli, c’est de la puissance, le dribble et beaucoup de profondeur donné au jeu des Verts. Sans oublier sa faculté à faire basculer le jeu sur des transversales précises et souvent données dans le bon tempo. En plus, le pensionnaire du Qatar SC est quasi-injouable en 1 contre 1. Ce qui le rend très dangereux sur les phases offensives.

D’ailleurs, toute cette panoplie a fait de lui un titulaire indiscutable aux yeux de Djamel Belmadi reléguant aux oubliettes un certain Yacine Brahimi. Et ne parlez surtout pas au sélectionneur sur le fait que le numéro 8 des Fennecs évolue au Golfe. De toute façon, même un Benrahma très performant dans la réputée Premier League anglaise n’a pas pu le déloger ou avoir le même apport que l’ex signataire de l’Espérance Tunis. Et après ce que Youcef a encore montré aujourd’hui, le détrônement n’est pas envisageable. Youcef Belaïli est un indispensable. Comme tous les cracks.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.