Nous contacter

A La Une

Dossier Algérie-Cameroun: À quoi pourraient ressembler les décisions de la FIFA

Publié

le

fifa zurich siege

La Commission de discipline de la FIFA s’est penchée jeudi sur les différents dossiers de rencontres des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 de la zone CAF jouées en mars dernier. Quatre des cinq matchs font l’objet de litiges dont celui entre l’Algérie et le Cameroun.

Beaucoup s’attendent à une décision concernant la possibilité de faire rejouer la partie. Mais il faut savoir qu’il y a aussi le risque de voir la FAF mise à l’amende et l’équipe nationale contrainte de jouer sans public pour les deux prochaines rencontres à domicile.

Le stade d’Oran pourrait sonner creux en juin

En effet, le rapport rédigé par l’arbitre Bakary Gassama dénonce un jet de sièges sur la pelouse du stade Mustapha Tchaker avant le but d’Ahmed Touba. Ce comportement peut valoir une sanction pour mauvaise organisation et insécurité. Ainsi la FAF pourrait devoir payer entre 100.000 et 200.000 francs suisses.

Cette pénalité pourrait se greffer à 1 ou 2 matchs à huis clos. Cela voudra dire que les débuts des Fennecs au Nouveau stade d’Oran contre l’Ouganda en juin prochain risquent de se dérouler devant des gradins vides. Pas l’idéal pour débuter les éliminatoires de la CAN-2023 prévue en Côte d’Ivoire. In fine, notons que la réclamation de la FAF sur la prestation de Gassama devrait être examinée par la Commission d’arbitrage et non celle de la discipline.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.