Nous contacter

Equipe Nationale

Doublette Adli-Bennacer: Entre fascination et possibilité de concrétisation

Publié

le

bennacer adli

De plus en plus, Yacine Adli (21 ans) suscite l’admiration. Son intégration à l’AC Milan semble bien se passer. Ce mercredi, face à Wolfsberger AC (Autriche) en amical, il a inscrit un but et délivré une offrande lors du succès 5-0. Alors que les Milanais envisageaient peut-être de le prêter, ils devraient finalement le garder. Le milieu de terrain (3 passes D et 1 pion en 4 matchs d’intersaison) a assez de qualités pour convaincre Stefano Pioli. Aussi, son cas devrait intéresser fortement le sélectionneur Djamel Belmadi.

Le renfort serait de qualité. A n’en pas douter. Adli en Algérie? C’est au stade de possibilité. Surtout après la dernière déclaration de Djamel Belmadi à propos du renfort avec un processus de renouvellement enclenché. Le coach des Fennecs a laissé entendre que certains binationaux seraient plus enclin qu’avant pour porter la tunique des Verts.

Débarrassé du fardeau de Bordeaux

« Il y a eu des réflexions, des choses qui se font faites avec le temps. Des prises de décisions qui se font un peu plus sur le tard. On travaille tous les jours et on en récolte aujourd’hui les fruits. Les discussions sont un peu plus précises et tendent vers des décisions positives. Des joueurs vont nous rejoindre à terme, peut-être en septembre, ou au mois de mars. Il y a une vraie évolution dans la décision de nous rejoindre », avait-il lâché.

Et il faut dire que la possibilité qu’Adli fasse partie de l’avenir de l’EN fascine. Surtout après avoir observé ce qu’il réalise en cette intersaison avec les Milanais. Il avait signé là-bas l’été dernier contre 9 millions d’euros. Les Rossoneri avaient décidé de le laisser chez son club les Girondins de Bordeaux pour une autre saison (prêt) au bout de laquelle le club a été relégué.

Pendant cet exercice, le joueur formé au Paris Saint-Germain n’a pas pu s’exprimer à son aise dans une équipe minée par les problèmes et au collectif défaillant. Cependant, le potentiel est resté intact. Et c’est bien ce que montre son rendement avec le champion d’Italie en titre. En milieu reculé ou avancé, il est toujours efficace. Il a aussi une faculté à se projeter et se retrouver toujours dans les bonnes zones. Techniquement, il est (très) bon. Le tout en côtoyant Ismaël Bennacer dans l’entre-jeu.

Près d’Isma, proche d’El-Khadra ?

Dès lors, tout le monde se retrouve à souhaiter que le binôme soit transposé à El-Khadra. Si Adli crée une proximité avec Isma, cela pourrait grandement le rendre plus proche “émotionnellement” de notre sélection. Pour lui, à 21 ans, c’est probablement le moment de trancher pour son avenir international. La densité du milieu de terrain de l’équipe de France rend ses chances de l’intégrer peu considérables (même si pas improbables) par rapport à celui de l’Algérie.

En outre, Didier Deschamps ne devrait pas toucher à son groupe à l’approche de la Coupe du Monde 2022 au Qatar juste pour le verrouiller. D’ici la date FIFA de mars, Adli pourrait passer un cap s’il s’impose dans le team de Lombardie. Il faudra donc que Belmadi et la FAF s’activent pour ne pas être court-circuités par les Bleus. S’il débarque parmi les Guerriers du Désert, notre secteur médian pourrait gagner les plus ardues des batailles.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.