Nous contacter

Equipe Nationale

Elim. CAN 2021/ Algérie-Botswana : le Burkinabè Jean Ouattara au sifflet

Publié

le

20210327 230656

La Confédération Africaine de football a désigné l’arbitre burkinabè, Jean Ouattara (35 ans), pour diriger la rencontre Algérie-Botswana comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la CAN-2021 prévue ce lundi 29 mars (20h00 heure locale) au stade Mustapha Tchaker de Blida. Un arbitre sans grande expérience mais qui a officié à deux rencontres de clubs algériens en coupe de la CAF… avec deux défaites à la clef !

Pour cette mission, celui qui a notamment été au sifflet durant la CAN-2021 pour les catégories U20, qui s’était déroulée en Mauritanie, sera accompagné de ses deux assistants Seydou Tiama ainsi que Judicaël Sanou. Du fait que l’Algérie a validé sa qualification pour la CAN 2021 et le Botswana est officiellement éliminé, la CAF a désigné un trio sans grande expérience pour cette dernière rencontre du groupe H.

Arbitre international depuis 2015, Jean Ouattara ne possède pas en effet une riche expérience sur le plan continental. Âgé de 35 ans, cet agent du ministère de l’Action social dans son pays a découvert sa passion pour le sifflet en 2006 grâce à ses aînés, les frères Ouattara (Ali et Seydou). Il gravit les échelons petit à petit au « Pays des Hommes intègres » à travers les championnats locaux avant d’obtenir son grade d’arbitre FIFA en 2015 à l’âge de 30 ans. Il est alors responsabilisé pour diriger des matchs internationaux d’abord dans des tournois sous-régionaux (UFOA-B cadet et UEMOA en 2016) de sa zone géographique puis des compétitions continentales et mondiales comme les les Jeux de la francophonie en 2017 à Abidjan, les matchs éliminatoires de la CAN Sierra-Leone – Lesotho (1-1), le match de la dernière journée des éliminatoires du CHAN entre la Côte d’Ivoire et le Niger.

Aussi le référé burkinabè a officié des matchs africains interclubs en Coupe de la CAF et notamment deux rencontres de clubs algériens en 2019 soldées par des défaites : Horoya Conakry – JS Kabylie (2-0) et Paradou AC – Hassania Agadir (0-2). Des prestations correctes et sans encombre qui lui ont valu d’être retenu par la commission africaine de l’arbitrage pour la récente CAN U20 en Mauritanie en février 2021. Étoile montante du Burkina Faso, ce jeune arbitre qui a le plus souvent officié comme 4ème arbitre lors des rendez-vous internationaux espère se faire un nom sur le continent et devenir un modèle pour ses compatriotes dans le milieu de l’arbitrage. « C’est un milieu très formateur où on apprend beaucoup. Ça ouvre des portes. Et l’arbitrage permet d’être connu un peu partout » explique-t-il dans un média de son pays.

L’Algérie affrontera pourtant le Burkina Faso en juin !

L’anomalie concernant la décision de la CAF de désigner un trio burnikabè pour siffler un match de l’Algérie en ce mois de mars résulte du fait que les Verts affronteront en juin prochain… le Burkina Faso ! En effet, les hommes de Belmadi affronteront les Étalons du Burkina Faso à l’occasion de la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. A savoir si les avertissements récoltés durant la phase éliminatoire de la CAN s’annulent à la fin de celle-ci ou se poursuivent durant les éliminatoires du Mondial, auquel cas la nomination d’un trio burkinabè poserait clairement un problème de partialité. A surveiller. Après la dernière prestation de l’arbitre comorien, Adelaïde Ali Mohamed, qui a été catastrophique en offrant un nul sur un plateau en or à la Zambie (3-3), les Verts espèrent cette fois-ci un arbitrage correct et à la hauteur.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.