Nous contacter

Equipe Nationale

Bennacer, le retour du métronome

Publié

le

bennacer feghouli tapis sol gymnase

Avec et sans lui, l’Équipe nationale n’est pas la même. Comme le Milan AC d’ailleurs. Ismaël Bennacer (23 ans), sur demande de son club, a raté la première sortie de la sélection nationale de ce mois de mars en Zambie. En revanche, ce lundi, il devrait prendre part à Algérie – Botswana prévu au Stade Mustapha Tchaker (Blida). Son retour devrait donner plus d’équilibre pour le milieu de terrain, un peu à la traîne à Lusaka, et tout le bloc équipe.

Au cœur du jeu, il pompe tous les ballons tel un organe vital. Pour le dispositif du sélectionneur Djamel Belmadi, Imaël Bennacer est un élément crucial. Le Milanais se trouve au centre de la colonne vertébrale. Il est le premier rideau défensif et le porteur d’eau vers le compartiment offensif. L’ancien sociétaire d’Empoli est comme un point de bascule. Le régulateur de la pendule. Il donne aussi plus d’étanchéité au bouclier défensif.

L’EN n’a jamais perdu quand il commence

D’ailleurs, sa présence lors de la Coupe d’Afrique des nations 2019 en Égypte, qui lui a donné une nouvelle dimension, a été une véritable bénédiction. Pour preuve, il a terminé meilleur joueur du tournoi en présence de… Riyad Mahrez, Sadio Mané et d’autres noms ronflants du continent africain. Rien que ça. Du haut de ses 23 ans, le milieu de terrain est une garantie footballistique véritable. Dans deux jours, il honorera, si tout se passe bien, sa 25e sélection avec l’Algérie.

Avec lui comme titulaire, les Fennecs n’ont jamais concédé la moindre défaite : 17 victoires et 6 nuls. Les deux fois où il est sorti vaincu avec les Verts, il était entré en cours du jeu (Cameroun et Cap-Vert). Toujours sur le plan individuel, il a délivré 5 passes et marqué 1 but depuis qu’il a rejoint El-Khadra en 2016. Certes, ce n’est pas un joueur décisif en matière de statistiques brutes. Néanmoins, son rôle de balancier le rend vital pour que les différentes phases de transitions se déroulent avec plus de fluidité.

Zerrouki, nouveau binôme

De retour d’une blessure musculaire assez sérieuse, Belmadi l’a exempté du long voyage de 9 heures de vol vers Lusaka. D’autant plus que les médecins des Rossoneri avaient demandé au staff de l’EN de faire attention à leur pépite. Surtout qu’il a manqué 21 des 27 derniers matchs des Lombards en raison d’un souci récurrent à la cuisse.

Pour la sortie contre les Botswanais, Bennacer devrait, selon les indications après le forfait confirmé de Mehdi Abeid, collaborer avec le nouveau venu Ramiz Zerrouki (21 ans). Un duo qui sera sous la loupe. Ce tandem présente le potentiel pour être la nouvelle force de l’Algérie. D’autant plus que Guedioura n’affiche plus les aptitudes qui lui ont permis de former une doublette efficace avec Isma lors de la CAN-2019. Belmadi tient, complémentarité à vérifier, une paire d’avenir.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.