Nous contacter

Equipe Nationale

Elim. Mondial 2022/Niger-Algérie (17h) : Les Verts doivent faire le plein !

Publié

le

Algerie Niger Niamey

La victoire sera le seul mot d’ordre pour l’équipe nationale ce mardi (17h) au stade du Général Seyni Koutché de Niamey. Au moment de donner la réplique au Niger pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, les Fennecs seront virtuellement 2es de la poule « A ». En effet, vainqueur du Djibouti (2-0) lundi à Marrakech, le Burkina Faso a pris provisoirement la tête du quatuor. La pression sera là. Elle viendra se greffer aux incertitudes footballistiques qui rangent l’EN depuis quelque temps.

Vendredi dernier, les Verts ont été avertis. Ils ont pu éviter le bourbier nigérien grâce au talent. Et ce, malgré un football balbutié pendant une bonne heure. D’ailleurs, après le large succès 6 buts 1, qui ne reflète pas une quelconque domination outrageuse, Djamel Belmadi semblait avoir pris l’avertissement très au sérieux.

Un Niger à ne pas prendre à la légère

« Nous n’étions pas surpris de ce que cette équipe était capable de proposer. Elle a les capacités à poser des soucis et c’est ce qu’elle nous a fait. Nous sommes maintenant avertis avant le déplacement », avait souligné le coach de l’EN. Presque hors-course dans la course à la qualif’, le Niger (3 points), relégué à 7 unités des Burkinabés, n’aura rien à perdre et jouer sans craintes particulière.

Cependant, il y aura la détermination de créer une sensation et accrocher, voire battre, les champions d’Afrique qui sont invaincus depuis 30 rencontres maintenant. Cela était palpable dans les propos de Jean-Michel Cavalli qui a déclaré qu’« on ne peut pas lutter dans le jeu contre l’Algérie mais on peut les vaincre ailleurs, ce qu’on aurait pu et dû faire. J’ai décidé de sortir certains de mes cadres pour le match de mardi (aujourd’hui).» La date du 12 a été cochée par le technicien français qui envisage de réaliser un sacré coup.

Les voyages, c’est compliqué

Concernant les statistiques, il faut noter qu’en matchs officiels, El-Khadra, n’est plus allée chercher un succès loin de ses bases depuis le déplacement à Gaborone face au Botswana. Lors de cette rencontre, elle s’était imposée petitement grâce à un corner direct de Youcef Belaïli dans une explication compliquée.

Par la suite, il y a eu trois tests en « away ». Tous bouclés par un score de parité. En outre, il y a un fait notable : à chaque fois, les coéquipiers de Riyad Mahrez menaient avant de se faire rejoindre au score. Ils avaient même breaké chez le Zimbabwe et la Zambie (2-0). Cependant, les deux duels s’étaient terminés par un score de parité (2-2) et (3-3) respectivement avec un arbitrage très moyen contre les Zambiens.

La 3e rencontre dans laquelle les Dz ont partagé les points est celle qui les a opposés au Burkina Faso le 07 septembre dernier à Marrakech. Là aussi, les protégés de Belmadi étaient les premiers à trouver la faille avant de concéder l’égalisation. Entretemps, comme lors des matchs précités, ils ont eu des occasions de tuer le match sans faire preuve de réalisme. L’efficacité, tout comme la solidité défensive, sont requises contre le Mena ce mardi. Quant au spectacle et au contenu, ils seront secondaires.

Galerie photo d’avant match :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.