Nous contacter

Equipe Nationale

EN: Belmadi ratisse sans prendre trop de risques

Publié

le

ghezzal soudani abeid lusaka rouge mars 2021

Le plan de jeu d’abord, le sang neuf ensuite. Le sélectionneur Djamel Belmadi ne veut pas trop retoucher à ses rangs ou faire des expérimentations. Pour le stage de mars, il a appelé trois nouveaux éléments. A l’approche des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, qui débuteront en juin prochain, il a aussi convoqué des anciens de la maison absents depuis longtemps à l’instar de Rachid Ghezzal et Hilal Al Arbi Soudani. Le coach préfère réintégrer que risquer d’intégrer.

C’est une approche managériale à moindres risques alors que les échéances importantes se profilent. Il faut vraiment qu’un joueur vaille le coup pour avoir une chance de faire le baptême de feu en sélection. C’est manifestement le cas pour les Khacef, Touba et Zerrouki retenus pour la toute première fois avec les Fennecs.

Chances inouïes

Au-delà de ces nouvelles têtes, il y a aussi le comeback un peu attendu de Ghezzal et surprenant de Soudani, pendant que Brahimi a été écarté. Pour le premier, ses performances avec le Beşiktaş jk (13 passes décisives) en Turquie y sont pour beaucoup. Elles contrastent avec ses performances peu reluisantes avec El-Khadra pour celui qui n’avait plus joué depuis le 16 octobre 2018 face au Bénin.

Au stade de l’amitié de Cotonou, il avait été titularisé sur l’aile gauche pour disputer 46 minutes avec une défaite 1 but à 0 des Verts. La seule sous la coupe de Belmadi qui n’a plus utilisé le frère cadet de Abdelkader Ghezzal depuis. Avec l’EN, Rachid n’a pas vraiment des chiffres affolants. Une seule petite passe décisive et 1 réalisation en 18 capes. Maigre bilan d’autant qu’il a participé à la CAN 2017 de triste mémoire.

Cela n’a pas dissuadé Belmadi de lui faire appel pour cette fenêtre FIFA de mars. Ainsi, le driver de l’EN lui accordera une ultime chance pour soit tirer un trait définitif sur le joueur soit l’intégrer pour les prochaines dates où il est en concurrence avec Zinédine Ferhat pour un poste de doublure de Riyad Mahrez sur l’aile droite. Cela dépendra assurément de son rendement à venir.

Circuit restreint

A bientôt 29 ans, le produit du qualitatif centre de formation de l’Olympique Lyonnais a le vécu footballistique et une faculté à gérer la pression qui pourrait être utile à Belmadi. Un remplaçant expérimenté reste un atout. C’est le cas aussi pour Hillel El Arbi Soudani qui fait un retour quasi-inespéré à 33 ans. Le tout en évoluant dans un championnat de seconde zone (Al Fateh/Arabie saoudite) où il n’a pas encore secoué les filets après 8 matchs.

Ce choix reste intriguant pour un joueur plus proche de la retraite que de l’âge d’or footballistique avec des chances très réduites de disputer un deuxième Mondial à 35 ans. Cependant, s’il y a lecture à faire, c’est que le coach des champions d’Afrique a fait appel au 6e meilleur buteur dans l’histoire de l’équipe nationale (23 pions en 51 apparitions avec une dernière réalisation face à la Zambie le 14 novembre 2019), pour envoyer une signal fort aux nouveaux prétendants.

Opportunités et sursis

C’est aussi une façon de leur dire aux potentiels Guerriers du Désert qu’il faudra avoir de sacrés atouts pour briser la hiérarchie pré-établie. Comme Belmadi l’affirme, rien n’est acquis : « arriver en équipe nationale n’est pas une fin en soit, il faut montrer qu’on est  capable de jouer », a-t-il tempéré en indiquant que « ce match face à la Zambie est important aussi par à rapport à certains joueurs, qui n’ont jamais joué sous ma coupe. Il y a des éléments qui n’ont pas joué depuis longtemps, ils auront la possibilité de le faire dans ces conditions-là et de marquer des points ou non.»

Entre opportunités et ultime chance, l’ancien driver d’Al-Duhail (Qatar) a commencé le tri. Il sait qu’il joue le « money time » avant de se lancer dans la quête d’un billet pour le Mondial. L’expérience comptera. Le talent aussi. La liste des potentiels mondialistes sera probablement close après ce qui ressemble à un dernier écrémage d’effectif. C’est tout l’enjeu de ces matchs face à la Zambie et le Botswana.

L’entrainement en image:

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.