Nous contacter

#Team DZ

EN: Bentaleb évoque ses rapports avec Belmadi

Publié

le

bentaleb sco angers sourire interview

C’est avec une réputation de “bad boy” que Nabil Bentaleb essaie de relancer sa carrière du côté du SCO Angers (Ligue 1 UberEats/France). À tout juste 27 ans, il a du temps pour redevenir le joueur de qualité qu’il était lorsqu’il évoluait à Tottenham Hotspurs (Premier League) et faire oublier ses déboires footballistiques des dernières années. Le tout, en ayant le retour en équipe nationale dans un coin de la tête. D’autant plus que le milieu de terrain assure avoir de bons rapports avec Djamel Belmadi.

Le 25 août 2016, Bentaleb rejoignait le championnat allemand en provenance d’Angleterre. Une signature à Schalke 04 qui était un mauvais tournant pour sa carrière. En Bundesliga, après une première saison totalement réussie (désigné meilleur Rookie devant Ousmane Dembélé et Naby Keita), il n’a pas pu s’imposer sur la durée. Il a aussi de nombreux problèmes d’ordre disciplinaire qui l’ont plombé.

« Je ne méritais pas cela… »

« Franchement, je ne vais pas être objectif. Les gens qui vont lire vont se dire que je ne pense qu’à me défendre. Mais, comme je l’ai dit au coach et à la direction en arrivant ici, si j’ai peut-être eu des torts, je ne méritais pas cela. Aujourd’hui, je suis ici, et vous allez vous faire votre propre avis. Vous allez voir que je ne suis pas le fou qu’on décrit. Si un club comme Schalke se retrouve en D2, c’est qu’à un moment donné il y a eu une somme d’erreurs. On a eu cinq entraîneurs en une saison… », justifie le natif de Lille en parlant de cette époque.

De ce fait, il a perdu sa place en sélection. Sa dernière apparition avec la tunique de l’Algérie était le 16 octobre 2018 à Cotonou lors de la défaite (1-0) contre le Bénin. Avant les dernières 62 minutes avec les Fennecs, il a connu deux capes sous les ordres de Djamel Belmadi. Il a disputé l’intégralité des rencontres contre la Gambie (1-1) à Banjul et le Bénin (2-0) au stade Mustapha Tchaker.

L’absence de la CAN-2019 et le retour envisagé

Par la suite, il a disparu des radars internationaux. Mais celui qui compte 35 sélections avec les Verts révèle avoir été dans les plans de Belmadi pour la CAN-2019: « On a eu une conversation avant la CAN 2019, il est venu à Düsseldorf, on a pu échanger. Je devais aller à cette CAN (que l’Algérie a gagnée) mais j’ai dû me faire opérer aux adducteurs. C’était un mauvais timing. Mais Belmadi a toujours été droit, juste. Il m’a envoyé un message de soutien quand il y a eu cette histoire ».

Est-ce que le retour probable au premier plan de l’ex-Spur, qui vient d’enchaîner trois titularisations avec les Angevins, inciterait le driver d’El-Khadra à le réintégrer en sélection ? Le concerné pense que s’il recouvre toutes ses capacités, tout est possible. « J’ai encore des ambitions, l’amour du football. Je pense qu’à partir du moment où je vais être performant, ça va bien se passer. Je ne suis pas inquiet pour le futur », estime le milieu box-to-box. Son profil reste intéressant intrinsèquement. Reste à savoir comment son éventuel retour impacterait sur le groupe avec qui il a connu quelques brouilles et si Belmadi fera du neuf avec du vieux.

280415794 1210158143069479 164775797507905036 n

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.