Nous contacter

App Slider

EN : Ce que cache le communiqué intriguant de Djamel Belmadi

Publié

le

belmadi communique colere explique

Djamel Belmadi nous a habitués depuis tout ce temps à des réactions musclées, parfois même sans ambages. Mais sa dernière « mise au point » par voie de communiqué laisse perplexe. Et ce n’est pas tant le contenu qui interpelle, mais plus le timing. Car, le coach des Verts avait au moins deux opportunités pour dénoncer « les conditions chaotiques » dans lesquelles les matches de la Zambie et du Botswana avaient été préparé. Alors pourquoi maintenant ? 

Le sélectionneur national a publié via la FAF, vendredi, un communiqué pour le moins surprenant. Alors que tout le monde était focus sur le nom du prochain candidat pour les élections de la FAF, et de la composante de son bureau, Djamel Belmadi est sorti au moment où on l’attendait le moins pour pondre un communiqué cinglant dans lequel il dénonçait les « conditions chaotiques ne lui permettant pas d’être dans des positions et dans des dispositions à même de mener à bien ses missions d’entraîneur. Cela a même perturbé sérieusement les joueurs, ce qui est inadmissible à l’échelle d’une sélection », a t-il dit.

Cette sortie médiatique est dans l’absolu surprenante et interpelle sur bien des égards pour la simple et unique raison que les faits relatés ou dénoncés par Djamel Belmadi dans son communiqué se sont produits il y a plus de dix jours. Autrement dit, il aurait pu les dénoncer à loisir sur le moment. D’autant qu’il avait animé un point de presse très apaisé juste après le match. Il avait parlé de tout, calmement. Puis dans une longue interview dans Football Magazine, sur la Chaîne III. Deux sorties au cours desquelles le technicien de 45 ans est revenu sur tout les sujets, y compris sa réunion avec le Président de la République. Mais à aucun moment, il avait dénoncé avec une telle vigueur « les conditions chaotiques » dans lesquelles il avait préparé la réception du Botswana (5-0).

Barricades et mise en garde !

Alors, pourquoi avoir attendu vendredi, soit le dernier jour du dépôt des candidatures pour les élections de la FAF, pour « parler » ? Comme souvent en pareilles circonstances, les parallèles sont vite faits. Certains ont cru comprendre que le communiqué était une manière pour le sélectionneur national de prendre de la distance du candidat Charaf-Eddine Amara qui sera sans surprise élu le 15 avril prochain.

Est-ce vraiment le cas ? Il est difficile de le dire sans risque d’aller trop vite en besogne. Car selon nos informations, Belmadi a bien été consulté ou, si l’on veut rester plus modéré, informé à l’avance de l’installation prochaine de Charaf-Eddine Amara à la tête de la FAF. Pour preuve, même La Gazette du Fennec a révélé en exclusivité, dès le 31 mars, le nom de ce candidat inattendu. Alors voulait-il tracer des limites ? Expliquer à l’opinion publique qu’il n’est pas derrière la nomination du prochain président de la FAF ? Rappeler qu’il était simplement le patron de l’EN ? Mettre l’équipe nationale à l’abri des enjeux politico-politiciens ? Possible. Cette sortie surprenante ouvre clairement la voie aux spéculations en tout genre. En tous les cas dire que « Cette situation l’inquiète au plus haut point et risque de compromettre sérieusement l’avenir des Verts lors des prochaines échéances » est un message clair et un avertissement à peine déguisé avant la prochaine assemblée générale élective de la FAF.

En homme avisé, Djamel Belmadi sait pertinemment qu’il a mis les pieds dans un champs miné. Ce communiqué, que personne n’attendait, cache bien des choses. Peut-être que Djamel Belmadi voulait-il tout simple dire qu’il veut rester dans son rôle de sélectionneur. Qu’il n’a pas apprécié qu’il soit mêlé nolens volent dans des affaires qui ne le concernent pas. Mais les événements des derniers jours lui ont fait franchir le pas. Lugubrement. Voire dangereusement…

>> Relire le communiqué de Belmadi:

Communiqué de la FAF : Belmadi exprime sa grande colère !

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.