Nous contacter

A La Une

Info LGDF : Charaf-Eddine Amara serait le prochain président de la FAF !

Publié

le

charafeddine amara crb a faf

D’ici le 05 avril prochain, date de l’établissement de la Commission de candidature pour les élections de la Fédération algérienne de football (FAF), on connaîtra les postulants pour le poste de président de l’instance. Si les noms d’Anthar Yahia et Walid Sadi ont constamment été évoqués, un autre homme, que beaucoup ne voyaient pas venir, aurait été désigné « en haut lieu » pour succéder à Kheireddine Zetchi. Son nom : Charafeddine Amara !

Dans le football, les choses peuvent évoluer d’une manière imprévisible. C’est ce qui semble se passer depuis un certain moment pour ce qui est de la présidence de la FAF. Si Anthar Yahia semblait présenter un profil idéal aux yeux des décideurs, le fait que Djamel Belmadi ait refroidi cette piste a obligé ces derniers à se rabattre sur un autre personnage, qui aurait -pour l’heure- les faveurs de tous les pronostics. Il s’agirait de Charaf-Eddine Amara, PDG de Madar Holding, et actuel homme fort du CR Belouizdad.

Le CRB largué ?

Selon nos informations, c’est sur lui que le choix se serait porté pour prendre le relais de Kheireddine Zetchi. Les Kerbadj, El Morro, Sadi et autres éventuels postulants ne feraient que de la figuration dans cette course aux commandes de la FAF où les dés ont souvent été pipés avant d’être jetés. Méconnu du grand public, Amara est présenté comme un candidat de consensus et son nom, figurant dans une liste très restreinte, a été annoncé au sélectionneur national.

Son incorporation dans le cockpit footballistique l’oblige à renoncer au poste de chairman du Chabab qu’il occupe depuis 2018. L’éventualité de voir Madar Holding se retirer de la gestion du team de Laâquiba avait été récemment évoquée après que celui qui chapeaute l’organigramme de la SSPA/CRB a été pris pour cible des supporters algérois. Dans tous les cas, s’il est sollicité par les pouvoirs publics pour piloter la FAF, il ne pourra pas le refuser. Et cela peut, par conséquent, entraîner le retrait de l’entreprise algéro-émiratie de la gestion du CR Belouizdad pour redevenir un simple sponsor du club afin qu’il n’y ait pas de conflit d’intérêts. Affaire à suivre.

Lire également notre précédant article sur le sujet :

Info LGDF : Belmadi a suggéré Bernaoui et recalé Yahia

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.