Nous contacter

Equipe Nationale

EN Féminine : stage d’évaluation “hautement bénéfique” avant le Soudan

Publié

le

stage EN feminine septembre 2021 benlazar chasseloup wissem bouzid

La sélection algérienne féminine A a bouclé un stage de préparation avec la présence de 29 joueuses dont 16 exerçant en Europe. Un “gros potentiel” se dégage selon nos informations avec une nouvelle génération prometteuse qui se met en place. Les protégées de Radia Fertoul préparent les éliminatoires de la CAN 2022 au Maroc avec une entrée en lice face au Soudan le 20 octobre prochain à Alger comptant pour le premier tour préliminaire.

La FAF a décidé de miser énormément sur la filière bi-nationale en prévision des prochains rendez-vous continentaux de la sélection féminine A. Et pour se faire, un large ratissage a été effectué en France pour ramener un maximum de joueuses de qualité. Au total 27 joueuses étaient prévues pour ce stage d’évaluation qui devait concerner uniquement des joueuses bi-nationale pour un stage de pré-sélection. Finalement seulement 16 d’entre elles ont pu se libérer afin de répondre à la convocation à Alger obligeant ainsi la DTN a complété l’effectif avec les joueuses du cru.

“Le premier stage de l’équipe nationale féminine A, consacré à une nouvelle évaluation des joueuses, a pris fin lundi 20 septembre 2021 avec le déroulement d’un match d’application face aux U17 du club de Sidi Moussa, qui a remplacé au pied levé les jeunes de l’USM Alger qui n’ont pas pu faire le déplacement” explique la FAF dans un communiqué.

Un renfort qualitatif de France

Faute de sparring-partner, la sélection féminine a disputé deux matchs amicaux face à des équipes masculines de jeunes U17 de clubs algérois. Pas forcément la meilleure solution pour passer en revue les nouvelles têtes convoquées parmi les 16 joueuses venant de France et évoluant dans des clubs comme le PSG, l’OGC Nice ou l’US Orléans dont le président s’est montré disposé à collaborer avec la FAF. Selon les échos, certaines joueuses ont affiché un “très gros potentiel” ce qui devrait élever considérablement le niveau de jeu de la sélection féminine qui rêve de se qualifier pour la première fois de son histoire à une Coupe du Monde FIFA.

stage feminine fertoul radia face au groupe benlazar

Après avoir obtenu des résultats médiocres lors des précédentes compétitions (élimination au 1er tour de la CAN 2018, puis CAN 2020 annulée), la sélection féminine A est en reconstruction en prévision des prochains objectifs. Une nouvelle génération se met en place avec quelques anciennes joueuses comme Naïma Bouhenni (35 ans) et des joueuses qui évoluent en France comme Myriam Benlazar (26 ans) de retour d’une longue blessure au genou.

Le Soudan le 20 octobre à Alger

La FAF a multiplié les stages tout en conservant la sélectionneuse Radia Fertoul à son poste. La sélection algérienne a bouclé la deuxième phase de préparation pour la double confrontation face au Soudan prévue en octobre pour le compte des éliminatoires de la CAN 2022. Pour rappel, après deux tours préliminaires de qualification, la phase finale se jouera au Maroc durant l’été 2022 et sera qualificative pour la Coupe du Monde 2023 en Australie et Nouvelle-Zélande.

La manche aller face au Soudan aura lieu le mercredi 20 octobre 2021 au stade du 5 juillet et la manche retour le 26 du même mois au stade Al Hillal à Omdourman. En cas de victoire lors de ce premier tour, un second et dernier tour (14-23 février 2022) est au programme avec le vainqueur de Mozambie – Afrique du Sud comme adversaire. Pas une mince affaire. Notons que la sélection algérienne effectuera un long stage en France en décembre pour préparer ces prochaines échéances.

Les mots de Radia Fertoul sur FAF TV :

liste radia fertoul sel feminine septembre 2021

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.