Nous contacter

Equipe Nationale

EN: Hicham Boudaoui et la convocation surprise

Publié

le

boudaoui niger a niamey

Pour la CAN-2019 que l’Algérie a remportée en Egypte, Hicham Boudaoui était une véritable surprise dans la liste de Djamel Belmadi. D’ailleurs, le joueur lui-même ne s’attendait pas à être appelé pour le tournoi continental. En tout cas, c’est ce qu’il a révélé dans une interview accordée au site de la Ligue 1 française. Championnat dans lequel il évolue avec l’OGC Nice depuis l’été 2019.

Pour la CAN-2021 au Cameroun, il n’était pas là. Le sélectionneur des Verts a pensé qu’il pouvait se passer de Boudaoui. Certainement, le milieu de terrain était déçu. Et cela contraste avec son ressenti pour l’édition d’avant lorsqu’il s’est retrouvé avec les Fennecs concernés par la messe africaine en Egypte.

« J’étais en train de dormir…»

Et c’était une épopée formidable puisqu’il a pu se poser sur le toit de l’Afrique avec El-Khadra. Le natif de Béchar fera 2 apparitions durant l’épreuve dont un match complet contre la Tanzanie. D’ailleurs, le Niçois retracent ses débuts avec l’EN.

« Quand est venue l’annonce des joueurs convoqués pour la CAN, j’étais chez moi en train de dormir. Mon frère m’a réveillé pour me féliciter, mais je n’ai pas compris ce qu’il m’a dit et je me suis rendormi. C’est en me réveillant, en voyant de nombreux messages de félicitations sur Instagram, que j’ai vu la liste. J’étais vraiment très heureux, je suis allé fêter ça avec mes proches qui m’ont beaucoup aidé. C’était une joie indescriptible de pouvoir aller à la CAN, de porter le maillot de l’équipe nationale et de représenter mon pays », raconte l’ancien pensionnaire du Paradou AC.

Slimani, les conseils du grand frère

En tout, Boudaoui compte 10 capes, dont une dernière le 12 octobre écoulé à Niamey face au Niger (succès 0-4), avec les Guerriers du Désert en étant présent lors de 7 stages différents depuis sa première apparition le 27 décembre 2018 face au Qatar à Doha. En sélection, il a pu côtoyé très jeune (18 ans) des joueurs qui évoluent avec des écuries réputées en Europe comme Riyad Mahrez et qui ont de l’expérience comme Islam Slimani.

D’ailleurs, l’Aiglon révèle qu’« avant de signer à Nice, Islam Slimani m’avait dit que je devais être très professionnel et sérieux pour réussir. Ce sont les premiers conseils qu’il avait à me donner et sur lesquels il a insisté. Il m’a aussi dit que le foot devait passer avant les potes et l’amusement. Qu’en Europe, il fallait être à l’heure, et même avant l’heure, pour montrer son professionnalisme ». Depuis, son arrivée en Côte d’Azur en septembre 2019, Boudaoui ne cesse de progresser. Cette saison, il a fait 19 apparitions dont 15 comme titulaire avec le Gym toutes compétitions réunies. Et c’est sous les ordres du très exigeant Christophe Galtier. Cela fait de lui l’un des espoirs certains du football Dz.

L’interview intégrale de Boudaoui 

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.