Algérie – Burundi : Les « Hirondelles » pour régler la mire

L’Équipe nationale affrontera, ce mardi (19h00) au stade Jassim-bin-Hamad de Doha (Qatar), la sélection du Burundi en match préparatoire pour la CAN 2019. Loin des caméras mais avec la présence du public local, les hommes de Belmadi devront séduire et se rassurer.

Ça sera le premier test amical du stage précompétitif qui a débuté depuis le 3 juin dernier. L’occasion pour Djamel Belmadi, sélectionneur national, d’apporter les dernières retouches pour son onze avant le début de l’aventure africaine. Et ce, même s’il y aura le révélateur malien à passer le 16 du mois en cours pour l’ultime répétition.

Ce duel face aux camardes du redoutable Saido Berahino (Stoke City/Angleterre) ne sera pas important sur le plan comptable. Par contre, le contenu doit être rassurant à onze jours seulement de l’entrée en lice des « Fennecs » dans la messe africaine. Des débuts qui se feront face au Kenya. C’est à partir de similitudes dans le style de jeu que Belmadi a décidé de choisir le Burundi comme sparring-partner. « Le Burundi est une équipe qui ressemble beaucoup au Kenya. C’est pour ça qu’on l’a choisie. On peut le voir à la lecture des résultats. C’est une équipe qui n’a jamais perdu sur la phase de qualification. Elle encaisse très peu de but, très solide défensivement et qui arrive à gagner des matchs par un but d’écart. C’est sûr que ça va être une opposition qui va ressembler à celle du Kenya», a expliqué le driver des Verts.

Des statuts à confirmer en attaque

Vous l’aurez certainement compris, l’adversaire du jour a, selon le coach de l’EN, une défense très coriace. C’est l’attaque algérienne qui sera, par conséquent, mise à l’épreuve. Pour marquer des points, il faudra planter des buts. Baghdad Bounedjah, probablement le choix premium comme avant-centre, connaît bien les lieux de la rencontre, lui qui est sociétaire d’Al Sadd. Il jouera dans l’enceinte de son club où il a pu enfiler les réalisations cette saison pour atteindre un total de 44 pions en 27 matchs toutes compétitions réunies. Une efficacité à prouver. Il devra faire ses preuves ce soir et confirmer son statut parce qu’Islam Slimani ne ménagera aucun effort pour prouver qu’il est encore en vie. D’autant plus que Belmadi a assuré que l’ancien du Sporting Lisbonne « est en forme. S’entraine bien et n’accuse pas le coup athlétiquement malgré la charge de travail conséquente aux entraînements ».

Toujours dans le compartiment offensif, Mahrez, à droite, reste une valeur sûre avec Brahimi, son pendant à gauche. En doublure, Belaïli et Ounas seront à l’affut de la moindre opportunité dans un rôle de joker.

Équilibre à trouver au milieu

Aussi le milieu de terrain sera passé à la loupe avec un onze qui n’a pas encore un récupérateur constant. Séduisant face à la Gambie en mars dernier, Abeid a une grosse carte à jouer avec le moteur de l’équipe Feghouli. « Soso » sort d’une saison aboutie avec le Galatasaray (Turquie) et le doublé coupe-championnat. Avec les Verts il devra s’adapter à un poste de relayeur droit. A gauche, le polyvalent Belkebla pourrait connaître sa première apparition avec les « seniors ». Il tentera d’apporter des certitudes dans l’entre-jeu où le talentueux Bennacer pourrait s’inviter dans les plans permanents pour la CAN.

Des places à prendre en défense

Plus bas, dans l’axe de la défense, la paire-centrale n’est pas encore arrêtée. BenlamriTahrat, MandiBenlamri ou Tahrat – Mandi ? Tout porte à croire que ces deux derniers seront en concurrence pour un poste dans l’axe aux cotés de Benlamri, le plus indiqué pour l’Afrique aux yeux de Belmadi. Tant d’interrogations alors que Youcef Atal a certainement cloué sa place sur le flanc droit de la défense quand Fares est en ballotage favorable avec Bensebaïni dans le couloir gauche face à un adversaire considéré comme prenable. Surtout que Ramy est plus aspiré par le cœur de l’arrière garde. Dans les cages, Raïs M’Bolhi devrait rejouer après une très longue absence qui date du 18 novembre 2018 et cette victoire éclatante face (1-4) au Togo à Lomé.

L’équipe type devrait se dessiner définitivement dans les jours à venir et rien n’indique que Belmadi, qui aime brouiller les cartes, alignera ce mardi sa meilleure équipe. Les deux sorties face aux « Hirondelles » du Burundi et les « Aigles » du Mali sauront en définiront les contours.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Feghouli : “On aura des besoins des 23 pour gagner”

Fiston : “L’Algérie sera un match spécial pour moi”

 

Ne manquez pas aussi !

EN : FAF-Halilhodzic, RDV le 15 juillet à Lille !

Rabah Madjer limogé, la FAF ...

LDC : Hanni et Anderlecht impuissants face au Bayern (3-0)

Pas de surprise à l'Allianz Arena, ...

L1 match en retard : JSS–USMA ce mardi à Béchar

La rencontre JS Saoura - USM Alger comptant pour...

Angleterre : Slimani ne pourra pas jouer face à Leicester

Après avoir effectué ses grands débuts avec ...

CAN 2017 : Raouraoua est à Paris !

Le président de la FAF Mohamed Raouraoua...

Ligue 1 – 26ème journée : MC Alger 2-2 USM Alger

Dans le derby de la capitale, qui constituait le...

CAN 2017 : stage pour les meilleurs arbitres africains au Caire

La Confédération africaine de football (CAF) a o...

Premier League : Mahrez buteur héroïque pour Leicester (1-0) !

Grand gagnant de la journée en Premier ...

Joaquin Caparros piste abandonnée, Lucas Alcaraz l’heureux élu ?

Le feuilleton espagnol du nouveau sélect...

EN : Les Fennecs à un match de battre un record inédit !

Après le match nul concédé contre la RDC...

Medouar : “Celui qui ne commet pas d’erreurs est celui qui ne travaille pas”

Après la forte tempête qui a secoué son institut...

FAF/FFF : Rencontre entre Zetchi et Le Graët

MM. Noël Le Graët et Kh...

West Ham : Feghouli s’illustre contre West Bromwich

L'international algérien de West Ham Sof...

Portugal : Brahimi buteur contre Belenenses

Alors que le FC Porto rencontrait Belenenses, le...

La FAF instaure les indemnités de formation lors des transferts

Pour se conformer à la réglementation internatio...

Click to Hide Advanced Floating Content