Nous contacter

Equipe Nationale

Info LGDF : Djamel Belmadi très remonté contre Youcef Belaïli

Publié

le

Belaili avant

Revenu en grâce avec l’Équipe nationale depuis l’intronisation de Djamel Belmadi, Youcef Belaïli (28 ans, 17 sélections, 5 buts) est désormais sur la sellette suite à ses déboires avec son club saoudien. Le coach national s’est entretenu dernièrement par téléphone avec son joueur et il lui a passé un véritable savon, lui expliquant qu’il mettait très sérieusement sa carrière sportive en danger.



Convoqué pour la première fois sous l’ère Christian Gourcuff en 2015, Youcef Belaïli avait connu une longue traversée du désert suite à sa sanction de deux ans pour dopage. Entre temps, Djamel Belmadi a été nommé à la tête de l’Équipe nationale (août 2018) et avait, dès son intronisation, l’idée de faire revenir le prodige oranais malgré ses problèmes extra-sportifs. « Je vais vous faire une confidence. Lors de mon premier rendez-vous de travail avec le président Zetchi à Paris, on échange pendant 7 heures sur le travail à mettre en place. Puis vers 1 h du matin, je lui pose une question qu’il n’a compris qu’avec le temps, je lui dis : « Youcef Belaïli, est-il blacklisté au niveau de l’État ? Je ne sais pas, peut-être pour donner un exemple à la jeunesse ». Là, il me regarde, et je vois qu’il se dit pourquoi il me parle de Belaïli. Il n’existe même plus. Il est hors des radars. Et puis, il me répond, non, on n’a jamais reçu aucune instruction à son sujet. Il me répète, non, non Belaïli n’est pas blacklisté. Il me demande pourquoi ? Je lui dis qu’on lui expliquera plus tard… Au 1er août 2018 » avait déclaré Djamel Belmadi à la Radio Chaine III. Ce qui donnera raison au quadragénaire puisque l’ancien joueur du MC Oran va grandement participer au sacre algérien en Égypte durant l’été 2019 reléguant sur le banc un certain Yacine Brahimi.

Belmadi a remonté les bretelles de Belaïli

Seulement voilà, beaucoup de choses ont changé depuis ce sacre africain et Youcef Belaïli s’est mis dans une situation très délicate avec Al Ahli SC, club dans lequel il a signé pour trois ans au sortir de la CAN 2019 en Égypte. Après plusieurs mois de conflits avec la direction saoudienne et une saison laborieuse (13 matchs, 2 buts), l’ailier gauche a refusé d’embarquer dans l’avion spécialement envoyé par son club pour le rapatrier en Arabie Saoudite et n’a donc pas disputé la fin du championnat. Une attitude qui n’a fait qu’empirer les choses et qui a surtout fortement déplu à Djamel Belmadi, très attentif à l’évolution de ses protégés.

Selon nos informations, le sélectionneur national a contacté le joueur de 28 ans et lui a fait part de son grand mécontentement face à cette situation totalement inacceptable. Le double champion d’Afrique des clubs avec l’Espérance de Tunis devrait être logiquement écarté du prochain stage des Verts prévu au début du mois d’octobre puisqu’il n’est absolument pas compétitif en étant toujours bloqué chez lui à Oran. Nous reviendrons, dans les prochains jours, plus en détails sur la situation très délicate dans laquelle se trouve Youcef Belaïli au sein de son club qui songerait sérieusement à le sanctionner lourdement financièrement et lui bloquer un transfert d’ici la fin du mercato en guise de sanction pour son attitude jugée outrageante par les Saoudiens.




SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.