Nous contacter

Equipe Nationale

Qualifs CAN 2021 / Algérie 3-1 Zimbabwe : Les notes du match

Publié

le

Algérie Zimbabwe CAN 2021 Mahrez Feghouli

Nouvelle victoire (3-1) pour les Fennecs face à de valeureux zimbabwéens qui n’ont pas démérité, notamment en seconde période. Très appliqués et efficaces dans le premier acte, les hommes de Djamel Belmadi ont quelque peu accusé le coup après la mi-temps en concédant moult occasions. Les Verts enchainent avec un 21ème match sans la moindre défaite toutes compétitions confondues. Voici les notes proposées non pas par la rédaction de LGDF mais par les chroniqueurs de notre émission « C’est vous l’Expert » !

Et de trois ! L’Algérie remporte sa troisième victoire en autant de rencontres après avoir battu la Zambie (5-0), le Bostwana (1-0) et donc ce jeudi le Zimbabwe (3-1). Avec neuf points au compteur, les Verts ne sont plus qu’à un succès d’une qualification à la CAN 2021 prévue au Cameroun. Opposés à un bloc très bas et bousculés en début de match, les coéquipiers de Baghdad Bounedjah ont su rester patients et appliqués jusqu’à trouver la faille par l’intermédiaire de l’attaquant d’Al Sadd qui, en roublard, reprit une frappe de Feghouli repoussée par le gardien zimbabwéen.

Un premier but qui a facilité la suite pour les hommes de Djamel Belmadi. En effet, la deuxième réalisation ne s’est pas faite attendre puisque Riyad Mahrez trouvait « Soso » (encore lui) douze minutes après l’ouverture du score à la suite d’un centre déposé (43’). On retrouvera l’ailier de Manchester City en seconde période pour enfoncer le clou dans un moment fort des Warriors (3-0 ; 67’). Enfin, bien que nettement hors-jeu, Tino Kadewere réduira le score sur une balle piquée (3-1 ; 79’). Rendez-vous à Harare ce lundi 16 novembre pour la manche retour.

L’homme du match : Sofiane Feghouli (7,5/10) : C’est le joueur à tout faire dans cet effectif. Précieux dans la récupération et la construction, l’ancien Valencian à également apporté le surnombre dans les phases offensives, cela lui a permis d’être impliqué sur les deux premiers buts du match (31ème et 43ème). Sa capacité à répéter les efforts défensifs et cette projection rapide demeurent une des nombreuses causes du renouveau des Fennecs.

Raïs Mbolhi (5/10) : En difficulté face au Mexique, le gardien d’Al Ettifaq s’est bien repris ce jeudi face au Zimbabwe. Sollicité dès la quatrième minute, le portier de 34 ans a sorti un premier arrêt déterminant pour la suite de la rencontre. Sa sortie hasardeuse (17’) et son jeu au pied viennent ternir un match plutôt bien maîtrisé à l’image du deuxième face à face remporté devant Kadewere (65’). Finalement, il cédera face à l’attaquant lyonnais (79’).

Réda Halaïmia (5/10) : Très peu pris à défaut sur les duels défensifs qu’il a eu à négocier, l’arrière droit n’a cependant pas pesé offensivement notamment en première période lorsque le bloc zimbabwéen était bas et lui offrait l’opportunité d’effectuer des montées offensives.

Aïssa Mandi (5/10) : Bon dans la relance courte et longue, le défenseur du Bétis Seville a également répondu présent dans le défi physique proposé par les attaquants zimbabwéens. Problème, il n’a que très peu attaquer l’espace balle au pied lorsque les Warriors étaient regroupés dans leur moitié de terrain. Une initiative qui aurait dû être entreprise afin de créer les premiers décalages. Attention à la gestion de la profondeur qui a failli coûter cher aux Fennecs.

Mehdi Tahrat (5/10) : À l’instar de son compère de l’axe, il a eu quelques difficultés sur les longs ballons et déviations des attaquants adverses. Volontaire et dur au mal, il a, contrairement à Mandi, tenté de créer des décalages en s’insérant balle au pied mais n’a pas vraiment eu la réussite escomptée.

Ramy Bensebaini (5,5/10) : Un match satisfaisant pour l’ancien Rennais qui n’a pas eu la même présence offensive qu’à l’accoutumée. Sur le plan défensif il a su gagner d’importants duels notamment sur sa récupération en tant que dernier défenseur (11’).

Mehdi Abeid (6,5/10) : Un bon match de la part du Nantais. Ses précieuses récupérations ont permis de colmater les brèches laissées par les joueurs positionnés devant lui. D’ailleurs, l’une d’entre elles a amené l’ouverture du score de Bounedjah (31’). Sa capacité à répondre aux différents défis physiques confirme qu’il peut être une sérieuse alternative au poste de sentinelle dans un contexte africain bien particulier.

Ismaël Bennacer (5,5/10) : Un peu moins en vue sur ce match où il a eu du mal à s’insérer entre les lignes mais son activité et le harcèlement permanent qu’il exerce sur le porteur du ballon ont permis de ralentir certaines transitions offensives adverses. À l’instar de certains coéquipiers, il a connu une petite baisse de régime en seconde période.

Riyad Mahrez (7/10) : Difficile d’analyser le match du Citizen qui a su répondre présent en étant décisif (un but et une passe décisive) mais a paru quelque peu emprunté et assez prévisible dans le jeu.

Yacine Brahimi (6/10) : Il ne manquait qu’un but ou une passe décisive à l’actuel ailier d’Al Rayyan. Souvent décrié pour sa fâcheuse tendance à trop garder le ballon, il a toujours apporter cette capacité de percussion mais en jouant beaucoup plus simple. Ses replis défensifs ont également été très précieux.

Baghdad Bounedjah (5,5/10) : Son seizième but en sélection sauve une partie bien terne. Brouillon balle au pied, le natif d’Oran n’a pas su saisir les deux belles opportunités en début de match. Notamment la première où il ne protège pas bien son ballon et voit le défenseur prendre le dessus. La deuxième mi-temps est à oublier pour le buteur en finale de CAN 2019, mais l’essentiel est là : l’attaquant algérien a retrouvé le chemin des filets.

Djamel Belmadi (4/10) : Des changements tardifs alors que certains joueurs affichaient une baisse de régime assez flagrante en seconde période. L’enchaînement infernal des matchs ces dernières semaines en est la principale cause. Entrés entre la 71ème et la 84ème minute, Djamel Benlamri, Adam Ounas, Karim Aribi, Mehdi Zerkane et Adlène Guedioura sont venus apporter de la fraîcheur afin de préserver le score.




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.