Nous contacter

Equipe Nationale

Et Yanis Hamache dans tout ça ?

Publié

le

hamache avec mahrez touba entrainement sidi moussa novembre 2022

Mercredi, Yanis Hamache est resté sur le banc tout au long de la partie amicale contre le Mali (1-1) au Nouveau stade d’Oran “Miloud Hadefi”. Djamel Belmadi n’a pas incorporé le joueur. Même s’il a sorti Ahmed Touba, qui a occupé -avec l’efficacité qu’on lui connaît désormais- le flanc gauche de la défense, il a opté pour le néo-Fennec Mehdi Léris. Encore une fois, Hamache n’a pas eu le temps pour s’exprimer footballistiquement.

Malgré six changements effectués par Belmadi, le pensionnaire du SK Dnipro-1 n’a pas été utilisé. Ahmed Touba, qui a débuté, a livré une prestation très convaincante avant de passer le relais à… Mehdi Léris. Certes, ce dernier est polyvalent et pouvait suppléer le sociétaire de Başakşehir FK mais Yanis Hamache semblait le mieux indiqué pour prendre place sur le flanc gauche de la défense des Verts.

Il était mieux indiqué que Léris pour le 4-3-3

L’ancien joueur du Boavista Porto est plus compétitif (15 titularisations en club sur les 17 derniers matchs) et joue plus souvent que Léris en club. Et, même s’il y a des similitudes entre les deux car ils sont plus des pistons gauche portés vers l’offensive que des défenseurs, l’explosivité de Hamache aurait mieux aidé face à la rapidité des ailiers Maliens. D’ailleurs, le jaune qu’a pris Léris était sur une accélération de son vis-à-vis alors qu’il venait d’entrer en jeu.

Cependant, ce n’était pas l’avis du sélectionneur qui voulait plus voir le joueur de la Sampdoria. D’ailleurs, Belmadi a noté après le match qu’« on est dans l’idée de donner du temps de jeu même si au risque d’avoir du manque de cohésion. Quand pourront-ils jouer ? Les faire jouer face à une équipe de moindre calibre, je ne vais pas avoir les bons enseignements. Je préfère les mettre face à la difficulté de l’adversaire quitte à avoir des problèmes ici et là. Que de choisir un match facile ou ne pas jouer de match. Et faire qu’une seule rencontre amicale contre la Suède ». Léris a plutôt été mis en difficulté que face à la difficulté.

Le retour de Bensebaïni le cantonne au banc à moins que…

Désormais, il y a le deuxième match amical contre la Suède dans deux jours à Malmö. Pour ce rendez-vous, Ramy Bensebaïni, forfait pour le premier match en raison d’une infection au Coronavirus, fera son retour comme annoncé par Belmadi. Naturellement, face aux Suédois, le driver d’El-khadra alignera ce qu’il considère comme son équipe-type.

Et dans cette dernière, Ramy est indéboulonnable. C’est pour dire que Hamache n’a pas franchement beaucoup de chances pour être dans le onze de départ. Sauf dans le cas où le schéma 3-4-3 est mis en place avec Hamache qui évoluera en piston et Bensebaïni à gauche dans un axe à 3 défenseurs. Avec son club, Hamache n’est pas franchement un latéral. Parfois il joue tellement haut qu’on peut le ranger dans le catégorie d’ailiers. Cette versatilité est une arme à double-tranchant pour lui. Après avoir eu une petite demi-heure contre l’Iran en juin dernier, il est possible qu’il n’ait pas plus de temps de jeu pour le rassemblement de novembre. Pas l’idéal pour montrer ce dont il est capable alors que l’arrivée d’un certain Rayan Ait Nouri se profile.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.