Nous contacter

Equipe Nationale

Finale CHAN-2022/Algérie – Sénégal 0-0 (4 t.a.b 5) : Les Verts tombent près du trône

Publié

le

Algérie

Dans une finale fermée, l’équipe nationale A’ a enregistré sa première défaite dans le CHAN-2022 face au Sénégal (0-0/ 4 t.a.b 5). Le revers concédé ce samedi au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger) prive Madjid Bougherra et ses protégés d’une consécration inédite dans ce tournoi.

Pour cette ultime explication, Madjid Bougherra a opté pour le schéma habituel avec cinq défenseurs dont deux pistons sur les côtés à savoir Belkhiter et Laouafi. Cependant, il s’est passé, pour la deux fois après le troisième match dans la phase de groupes, de Kendouci dans le onze de départ. C’est Mohammed Bakir qui a pris sa place derrière Aymen Mahious qui a mené l’attaque algérienne.

Prudence, nervosité et première période fermée

Finale oblige, les deux équipes étaient prudentes et tendues lors des premières minutes. Il y a même eu quelques frictions dans une enceinte de Baraki chauffée à bloc. Les Verts n’ont pas réussi à mettre le pied sur le ballon face au bloc haut sénégalais qui a énormément gêné la relance.

Les protégés de Madjid Bougherra étaient contraints de jouer des longs ballons. Pas l’idéal quand on voit le gabarit avantageux des Sénégalais. Aussi, le 3-4-3 des Lions de la Téranga a permis aux “visiteurs” de bien quadriller le milieu de terrain où la bataille était en leur faveur. Mais il n’y a pas eu d’opportunités franches des deux côtés. Logiquement, les filets n’ont pas tremblé au bout des 45 premières minutes. Bouggy devait effectuer quelques réglages tactiques. Notamment dans le secteur offensif où Meziane a eu beaucoup de mal à peser. Surtout face à un latéral droit, Mamadou Sané en l’occurrence, qui s’est montré très costaud.

L’EN A’ mieux en place pour le second acte

A la reprise, les Fennecs étaient mieux en place. Il y a eu la tête de Mahious (50′) qui a réchauffé un peu l’ambiance.  La réplique adverse intervenait 7 minutes plus tard avec la frappe de Papa Diallo sans réel danger. Le replacement de Bakir un peu plus dans l’axe plus le soutien de Meziane dans le repli a sensiblement rééquilibré les débats dans l’entre-jeu.

voulant booster son équipe, Bougherra décide de faire rentrer Kendouci (69′), habituel titulaire, à la place d’un Bakir peu inspiré. Mahious, un peu esseulé devant était très généreux dans l’effort. Illustration avec son retour pour défendre à la 71e après une perte de balle de… Meziane sur un contre. Les deux équipes étaient en place. Les espaces se faisaient rares dans un duel assez fermé soldé par un score vierge au bout du temps réglementaire de 90 minutes.

La roulette russe sourit aux Sénégalais

Pour la première fois dans cette édition 2022, il fallait jouer les prolongations. Le défi physique était là ainsi que mental. Mrezigue, très disponible dans les différentes transitions, est passé proche de l’ouverture du score. Sa reprise de volée (116′) a été sortie par le longiligne portier Pape Sy.

Les rares tentatives n’ont débouché sur aucune réalisation et c’est la série fatidique des tirs au but qui décidera du sort de cette finale. Et l’exercice a tourné en faveur des Sénégalais, qui ont transformé 5 de leurs 6 tentatives contre deux ratées pour les Algériens, s’adjugeant le titre de la 7e édition du CHAN.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.