Nous contacter

#Team DZ

Info LGDF : Comment le RC Strasbourg a raté Ferhat pour des « bribes »

Publié

le

ferhat rc strasbourg echec

Alors qu’il était donné partant du Nîmes Olympique pour le mercato estival, Zinedine Ferhat (28 ans) s’est vu contraint de rester dans le Gard jusqu’à l’ouverture du marché des transferts hivernal… au minimum. En fin de contrat dans 1 an, l’international algérien (12 sélections) a vécu un mercato traumatisant.

Ce n’est pas faute de prétendants mais c’est parce que les offres formulées pour s’attacher ses services ont été jugées insuffisantes par la direction nîmoise. Outre l’Olympique Marseille, Lille OSC, AS Saint-Étienne, Montpellier HSC (Ligue 1 Uber Eats), Burnley (Premier League) et Majorque (Liga), qui avaient coché son nom pour faire les courses d’été, le Racing Strasbourg a formulé l’offre la plus conséquente et surtout concrète à hauteur de 3.25 millions d’euros. Il faut, par ailleurs, souligner la provenance d’offre indécentes des Montpelliérains et Stéphanois (prêt gratuit sans option d’achat pour un joueur qui sera libre l’été prochain NDLR) à la dernière minute du mercato.

Le dirigeants Nîmois ont fait des efforts

Ainsi, les Strasbourgeois ont montré une intention plus ou moins claire d’enrôler l’Algérien et le faire remonter en Ligue 1 UberEats. Toutefois, le board des Crocos n’a pas voulu le lâcher à moins de 3.5 millions d’euros au Racing après plusieurs concessions. Selon nos informations, la dernière négociation remonte à il y a plus de 10 jours et le le club alsacien devait revenir dans le Money Time du mercato pour formuler une dernière offre. Les Strasbourgeois sont finalement restés muets. Pour 250.000 euros, l’international algérien a ainsi vu son ambition de rejouer pour un club de l’élite française plombée. Aux yeux de ses dirigeants, le milieu offensif, qui restait sur une saison convaincante (6 buts et 10 passes D) dans le palier suprême, vaudrait entre 6 et 8 millions d’euros hors impact COVID-19. Pour montrer leurs bonnes intentions de lui offrir un bon de sortie sans le brader, les dirigeants nîmois avaient même fait des concessions pour ce qui est des modalités de paiement. Le RC Strasbourg a finalement consacré son budget en fin de mercato pour des renforts défensifs, abandonnant ainsi l’option offensive nommée Ferhat.

En tout cas, compte tenu de son potentiel, Zinédine Ferhat devrait bouger à la prochaine fenêtre des transferts. Même le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a estimé, lors de sa conférence de presse tenue ce matin à Alger, que « Ferhat méritait d’aller dans un club de plus haut standing. Il devra rebondir. A lui de se remettre au travail. Il y aura un autre marché des transferts et des clubs auront sûrement des besoins.» D’ici là, l’ancien Usmiste devra prendre son mal en patience et jouer constamment dans un championnat de Ligue 2 où il a déjà brillé.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.