Nous contacter

Entretien Exclusif

Abdennour Belhocini : « Progresser pour atteindre l’Équipe Nationale et l’Europe »

Publié

le

belhocini coupe algerie joie

Actuel meilleur buteur du championnat algérien avec 10 buts en 14 rencontres, l’attaquant de l’USM Bel Abbès Abdennour Belhocini (23 ans) était l’invité de l’émission « C’est vous l’expert » ce lundi. Son parcours, ses ambitions, son style de jeu, l’élégant gaucher de l’USMBA s’est confié en toute décontraction avec nos chroniqueurs. Morceaux choisis.

C’est la belle révélation de cette saison en Ligue 1 algérienne. Abdennour Iheb Belhocini, 23 ans, milieu offensif ou attaquant de l’USM Bel Abbès, impressionne de par ses qualités intrinsèques mais également avec ses belles statistiques affichées depuis le début de la saison. Meilleur buteur du championnat avec 10 buts en 14 matchs disputés dont un beau triplé lors de la dernière journée, le natif de Sidi Bel Abbès est devant des habitués du classement des buteurs tels que Mohamed Lamine Abid (CS Constantine, 9 buts) ou Samy Frioui (MC Alger, 6 buts).



« Marquer plus de buts et faire plus de passes décisives afin d’intégrer l’EN inchaAllah  »

Le joueur formé à l’USMBA a franchi un palier durant cette saison, en témoigne son importance au sein de l’effectif Bel-Abbésien. Avec, seulement, sept buts sur les deux dernières saisons, l’attaquant est en train de pulvériser ses statistiques personnelles. Malgré tout, l’intéressé ne veut pas en rester là : « J’aimerais rester meilleur buteur à l’issue de la saison, maintenir mon équipe en Ligue 1 et aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie ». Qualifié pour les quarts de finale, le vainqueur de la Coupe d’Algérie 2018 est encore, cette saison, en course pour remporter à nouveau ce trophée.

Très performant en championnat, Belhocini ne souhaite pas s’arrêter là et espère, un jour, intégrer les rangs de l’Équipe nationale de Djamel Belmadi : « Mon objectif principal est de progresser afin d’intégrer l’équipe nationale inchaAllah. » Capable de jouer sur tous les fronts de l’attaque, le N°7 de l’USM Bel Abbès est, néanmoins, conscient qu’il doit encore faire beaucoup d’efforts pour atteindre le très haut niveau. Athlétique et doté d’un bon gabarit (1m83), il l’avoue, d’ailleurs, lui-même, et reconnait qu’il doit encore passer un palier sur le plan physique : « Physiquement, je ne suis pas encore au point pour le très haut niveau, mais je travaille pour m’améliorer dans ce domaine. Je travaille quelques fois avec un préparateur physique privé en dehors des entrainements avec le club pour maintenir ma forme lorsque le championnat est à l’arrêt ».

belhocini usmba abenour profil

Ses ambitions ne lui font pas oublier les problèmes actuels que traverse l’USM Bel Abbès. Des grosses difficultés financières persistent au sein du club de l’Ouest depuis le début de saison et cela n’est jamais bon pour les résultats sportifs : « Nous n’avons pas eu une préparation physique estivale complète, c’est pour cela que je suis un peu à court physiquement. Il y a des problèmes au sein du club, on espère le sauver inshaAllah. »

« Je rêve de jouer en France et à mon âge, l’aspect sportif est plus important que l’aspect financier »

On le sait, l’argent est de plus en plus présent au sein du football professionnel depuis de nombreuses années. Venant souvent de milieux modestes, et ce, dans n’importe quel pays, ce qui fait du football un véritable sport populaire, le joueur de football signe très vite de gros contrats afin de sécuriser son avenir mais aussi celui de sa famille. Belhocini ne semble pas être de ceux-là, celui à qui il reste trois mois de contrat avec son club formateur semble beaucoup plus attiré et intéressé par l’aspect sportif : « Il me reste trois mois de contrat avec l’USMBA, je partirais en fin de saison inchaAllah. Le plus important pour moi reste l’aspect sportif plutôt que financier. »

Partir, et choisir un projet sportif pour franchir les paliers et toucher ce rêve d’EN, Abdennour sait ce qu’il veut et fera tout pour y arriver. Lorsque l’on l’interroge sur sa destination favorite, le joueur de 23 ans sait, aussi, très bien où il veut aller : « J’aimerais partir en France comme l’ont fait Youcef Atal et Hicham Boudaoui. Avec du travail et du sérieux je n’ai pas peur, je ne brûle pas les étapes. »

Un joueur ayant la tête sur les épaules et conscient des efforts qu’il doit fournir pour atteindre le niveau supérieur. Après avoir dévoilé qu’il partirait en fin de saison, le numéro 7 d’El Mekerra nous annonce son successeur pour les années à venir : « Wahid Bounoua est mon successeur, il joue au même poste que moi avec les même qualités. Avec du travail, il peut devenir meilleur que moi. »

« Le TMS (Transfer Matching System) n’est pas arrivé à temps donc mon transfert à Al Sadd a été annulé »

Lors du dernier mercato hivernal, Abdennour Belhocini s’était envolé pour Doha, au Qatar, afin de signer un contrat avec le prestigieux club d’Al Sadd SC. Malheureusement, ce transfert ne se concrétisa pas et le joueur est revenu en Algérie. Cet épisode aurait pu affecter le joueur mais il n’en est rien, il claque à son retour un triplé contre le NC Magra en championnat et continue sur sa lancée, persuadé que ses touches en Europe devraient se concrétiser d’ici l’été prochain.

belhocini usmba abenour al sadd

Pour lui, l’incident d’Al Sadd est clos et il est désormais concentré sur son club : « Le transfert n’a pas eu lieu à cause du retard du TMS (système informatique où les clubs doivent enregistrer les transferts). Mon club n’a pas voulu me libérer car il n’y a pas eu de recrutement durant ce mercato ». Avant d’ajouter : « Depuis, je n’ai plus aucun contact avec Al Sadd. Pour le moment, je suis concentré sur mon club jusqu’à la fin de saison et ensuite on verra inshaAllah. Je ne manque pas de sollicitation des plus gros clubs d’Algérie mais ma priorité c’est rejoindre l’Europe la saison prochain. »

« Je suis un grand fan de Belaïli. J’aime joué à gauche, à droite et surtout en meneur axial »

Comme tout algérien, Abdennour Belhocini a suivi la CAN 2019 avec passion : « J’ai défilé lors de la victoire de la CAN, ce fut un grand moment ». Interrogé sur les joueurs de l’équipe nationale, le meilleur buteur du championnat est dithyrambique : « Je suis fan de Belaili, mais j’aime beaucoup Bounedjah et Mahrez également. J’ai eu l’occasion de rencontrer Youcef Belaïli et il m’a donné quelques conseils. »

Avec un profil plutôt similaire au maestro oranais, le polyvalent Belhocini peut jouer sur tous les fronts de l’attaque : « Je suis assez polyvalent, je peux jouer sur les ailes à gauche ou à droite comme dans l’axe en tant qu’avant-centre, neuf et demi ou milieu offensif. Mon poste préféré reste, néanmoins, milieu offensif axial, en véritable numéro dix. »

Motivé par le triomphe de ses compatriotes durant la dernière CAN, l’élégant Belhocini veut encore plus se donner les moyens d’atteindre le graal, l’équipe nationale, pouvoir connaître les succès qu’on connu ses aînés et rendre heureux tout un peuple. Un talent brut qui, devrait, très bientôt, faire parler de lui outre-Algérie. C’est, évidemment, tout ce qu’on lui souhaite !

Belhocini dans ses œuvres en Ligue 1 algérienne :





SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.