Nous contacter

Entretien Exclusif

Joscha Berger : « Je suis amoureux du foot algérien, les Verts me fascinent ! »

Publié

le

joscha berger interview

Il ne faut pas forcément être Algérien pour se passionner du football algérien. Très connu sur la Twittosphère, l’Allemand Joscha Berger est un véritable mordu du foot DZ et un sacré connaisseur. Rencontré par hasard au stade de Blida après le match Algérie – RD Congo (1-1) en octobre dernier, il nous a raconté d’où venait son amour fou pour les Verts. Une passion qui est d’ailleurs devenue son métier puisqu’il gère aujourd’hui les informations concernant l’Algérie sur la célèbre plateforme allemande Transfermarkt.

Entretien vidéo avec Joscha Berger, le spécialiste allemand du foot DZ :

Lire l’entretien avec Joscha Berger :

LGDF : Joscha Berger bienvenue sur La Gazette du Fennec. Est-ce que tu peux te présenter à nos lecteurs ?

Je suis étudiant allemand, passionné de l’Algérie depuis 2009 et le fameux match Algérie-Egypte à Oum Dourman. Depuis ces moments je suis un passionné de l’Algérie et là c’est la septième fois que je viens ici en Algérie. Depuis 2012 je suis également responsable pour l’Algérie auprès de la plateforme Transfermarket.De, c’est un data base sportif allemand. Enfin, je suis venu pour assister au match Algérie – RD Congo (amical) et cela me fait énormément plaisir de retrouver des amis et des collègues journalistes.

En quoi consiste ton métier ? Tu es chargé de suivre le championnat algérien ?

Oui, je suis le championnat algérien depuis 2012. C’est devenu une passion totale. J’avais toujours une passion pour le football exotique et là je l’ai trouvé ici en Algérie, que je considère comme ma deuxième patrie.

« Tout a commencé avec le match d’Oum Dourman en 2009 que j’ai regardé par hasard sur une chaine allemande »

Qu’est ce qui a déclenché cette amour pour le football algérien ?

Tout a commencé avec le match d’Oum Dourman que j’ai vu en 2009. C’était un peu une coïncidence, je suis tombé par hasard sur la rencontre qui était diffusée sur une chaîne allemande. L’Algérie avait gagné ce jour là grâce à ce fameux but d’Antar Yahia. Depuis ce moment je suis devenu un supporter des Verts.

Est-ce que avant ce match tu avais une quelconque connexion avec l’Algérie ?

Non pas du tout. Aucune connexion avec l’Algérie !

algerie Emirats 2010 amical en allemagne

Peut-être qu’en tant qu’Allemand l’Algérie ça te parlait depuis le fameux match de la Coupe du Monde 1982 ?

(hésitant)… oui, certes je connaissais ça un peu car comme je disais j’étais toujours affiné au football exotique dans le monde et l’Afrique notamment. Après, l’Algérie m’a fasciné quand j’ai pu regarder le premier match de l’Algérie dans un stade en 2010 en Allemagne. Ils étaient en préparation au centre de Puma pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. C’était non loin de chez moi, à environ 30km. J’ai assisté avec mes parents au match amical face aux Émirats Arabes Unis. Il y avait 20.000 supporteurs algériens et il y avait une superbe ambiance, une atmosphère fantastique. Dès ce moment je suis tombé amoureux de cette équipe nationale algérienne.

Donc en quelque sorte tu es devenu un Algérien ?

(rire)… oui en quelque sorte, on peut dire ça. Ce n’est pas la première fois que j’entends ça

« En Algérie, les gens adorent le football et vivent pour le football et ça me fascine »

Qu’est-ce qui te plait dans le football algérien et l’équipe nationale d’Algérie ?

C’est l’atmosphère…les fans et aussi le jeu technique, l’ambiance, et comment les gens adorent et vivent pour le le football. C’est ce qui me fascine énormément.

Quels sont joueurs que tu trouves fascinants justement ?

C’est difficile parce que j’adore tous les joueurs. J’aime les joueurs techniques mais aussi ceux qui font le travail, qui bossent durent et qui font le travail sale comme Adlène Guedioura. J’aime les joueurs techniques aussi. Chacun a son rôle dans l’équipe c’est pour ça que je ne pourrais pas choisir mes favoris.

Sur La Gazette du Fennec on te suis souvent sur Twitter et on est toujours très étonné qu’un non-Algérien connaisse aussi bien certains joueurs du championnat local !

Ça me fait énormément plaisir d’avoir cette reconnaissance et je ne trouve même pas les mots pour expliquer ça. Parfois je me dis que tellement l’accueil que je reçois à chaque fois que je viens ici en Algérie est chaleureux, que je ne le mérite pas. Je trouve ça incroyable !

« J’ai fais le déplacement au Caire pour suivre la CAN 2019 ! C’est l’un des meilleurs moments de ma vie »

Est-ce que dans ta famille on te prend pour un fou d’aller comme ça en Algérie et de suivre passionnément le foot algérien ?

Mon entourage s’est habitué à ça ! Déjà les matchs de l’Équipe nationale je les regarde souvent avec mon père. Ils ont compris ma passion et vivent ça un peu avec moi. Ma famille me soutient et trouve ça très intéressant surtout quand je ramène les gâteaux algériens à la maison (rire).

Après le sacre africain, est-ce que tu vois encore l’Algérie de Belmadi progresser ?

Je suis parti au Caire pour regarder la demi-finale (Nigéria) et la finale (Sénégal), c’est des moments que je n’oublierais jamais. C’est l’un des meilleurs moments de ma vie. Je souhaite le meilleur pour cette équipe, beaucoup de succès. J’adorerais voir l’Algérie faire une superbe Coupe du Monde en 2022. Tout le monde n’attend que ça. L’Algérie peut faire de belles choses au niveau international. On ne sait pas où les chemins va guider l’Équipe nationale mais j’espère qu’ils iront très loin.

>> Pour suivre le spécialiste Joscha Berger sur Twitter voici le lien :

Publicité
Cliquez pour commenter




Emission Web

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.