Nous contacter

#Team DZ

İstanbul Başakşehir FK: Ahmed Touba, ce n’est pas trop ça…

Publié

le

Touba

Depuis le 27 septembre écoulé et le match de l’Algérie face au Nigéria au Nouveau stade d’Oran, Ahmed Touba a du mal à cumuler le temps de jeu avec son club l’İstanbul Başakşehir FK. En effet, le défenseur central a connu, à la mi-octobre, une blessure qui l’a éloigné des terrains pendant 10 jours. Il a raté trois rencontres avec les Stambouliotes. Après avoir retrouvé la compétition le week-end dernier en championnat face Giresunspor en disputant les 10 dernières minutes, il était titulaire pour la réception de Heart of Midlothian (victoire 3-0) en UEFA Europa Conference League Jeudi. Cependant, son bilan global suscite quelques appréhensions quant à sa progression.

Il a donné l’impression d’avoir retrouvé des sensations après son retour de blessure. Touba a disputé toute la partie face aux Écossais hier en Europa Conférence League. Il était propre dans sa prestation dans un duel qui a vu les siens se qualifier au prochain tour de l’épreuve européenne en dominant le groupe “A” devant la Fiorentina.

Un peu comme Mandi

Cependant, si le longiligne et élégant défenseur est toujours qualitatif dans ses apparitions, il faut savoir qu’il n’a pas cumulé beaucoup de temps jeu depuis la dernière date FIFA. Au total, il compte 336 minutes jusque-là sur 720 possibles. L’ancien sociétaire du RKC Waalwijk a connu 4 titularisations lors des 8 dernières sorties dont 3 dans la compétition continentale.

Le constat est là, en championnat, le Dz n’est pas souvent sollicité. Et cela pourrait avoir un impact sur sa forme dans le cas où la formation d’Istanbul quitte la Conference League. En Süper Lig, le Dz ne compile que 4 apparitions dont 2 seulement comme titulaire en 12 journées. On est un peu dans le même cas de figure qu’Aïssa Mandi du côté de Villarreal sous les ordres d’Unai Emery.

Sur le plan de compétitivité, cela peut être préjudiciable. Et si le règlement en Turquie oblige les clubs à avoir au moins 3 joueurs turcs sur la pelouse, il faut noter qu’à Başakşehir, l’arrière-garde ne compte que Efe Arda Koyuncu comme défenseur central de prédilection né en Turquie. Toutefois, le coach fait souvent reculer Mahmut Tekdemir, milieu de terrain, pour occuper ce poste quand les DC ne sont pas disponibles. Il confie aussi ce rôle à Youssouf Ndayishimiye (Burundi) quand il ne l’utilise pas en sentinelle.

Pas vraiment concerné par la réglementation

C’est pour dire que la réglementation en question n’est pas véritablement un frein pour Touba qui est plus “victime” des choix du coach Emre Belözoğlu dans certaines rencontres. Et s’il peut aussi évoluer comme latéral gauche, il faut savoir que Lucas Lima reste le choix numéro 1 pour ce rôle sans oublier Hasan Ali Kaldirim. A presque la mi-saison, on ne peut pas dire que le Fennec connaisse une intégration réussie.

Son bilan reste contrasté. Il ne compte que 12 apparitions (8 titularisations) pour 712 minutes au total en 24 rencontres toutes compétitions réunies disputées par son club. Ainsi, il y a cette crainte de voir son choix de carrière plomber sa progression. Pas de quoi l’aider quand on sait qu’il a eu beaucoup de mal à convaincre Djamel Belmadi au niveau de la sélection si ce n’était la grosse impression laissée lors du match Algérie-Cameroun duquel il aurait pu être le héros.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.