Nous contacter

Actualités

Jeux Paralympiques 2020 : Athmani Skander-Djamil, c’est « vermeilleux » !

Publié

le

athmani paralympics heros or record

Il s’est déjà placé comme la star algérienne des Jeux paralympiques 2020 de Tokyo (Japon). En remportant l’or sur 400m (T13/mal-voyant) et en battant le record du monde paralympique (46.70), Athmani Skander-Djamil s’est adjugé une seconde distinction après la médaille d’argent décrochée dimanche sur 100m (T13). Un superbe exploit.

Après avoir frôlé le titre paralympique pour quelques millièmes en finale du 100m (T13) au profit de l’Irlandais Jason Smyth, triple champion paralympique, Athmani est revenu plus fort dans la nuit de mercredi à jeudi pour s’approprier le métal suprême en finale du 400m (T13). Le tout, en effaçant l’ancienne marque mondiale qui était au nom du Marocain Mohamed Amguoun. Pour la précision, les athlètes classés en T13 ont une difficulté à garder leur couloir, percevoir l’évolution de la course et gérer la distance avec les adversaires lors des courses en peloton.

« Je rêvais de faire monter mon drapeau »

L’Algérien a terminé le tour du stade avec 22 centièmes de moins. Conscient de l’enjeu et des attentes qui étaient placée en lui, le coureur de 29 ans a su être à la hauteur lors de ce rendez-vous : « quand je me suis réveillé, je ne pensais que : ‘’Et si je ne fais pas voler notre drapeau ?’’. C’était la seule question car beaucoup de gens me regardent depuis l’Algérie, espérant de grandes choses venant de moi. C’était un peu de pression mais je l’ai gérée et c’était super. »

skander athmani or paralympiques 400m T13

L’émotion était là après la course victorieuse. Athmani a raconté que « pendant mon enfance, je rêvais de faire monter mon drapeau. C’est un vrai rêve pour moi. Je rêvais de battre le record du monde. Je l’ai fait, mais le but principal était de porter haut les couleurs de mon pays. C’est une sensation grandiose ! ». Et avec l’allégresse et le sentiment du devoir accomplir, il y a aussi les attentes et les souhaits: « […] ces deux médailles, je pense qu’elles peuvent changer ma vie pour le meilleur ! », a-t-il espéré.

Il vise les Mondiaux 2022 des valides !

Beaucoup se sont donc réveillés sur la bonne nouvelle et le bonheur de celui qui courait avec les valides jusqu’à un certain temps. D’ailleurs, il faisait partie du relais 4X100m qui a terminé en bronze au Championnat d’Afrique de 2014. A ce propos, celui qui détient le record d’Algérie du 100m chez les valides (en 10’29) dira : « Je luttais en athlétisme, avant, quand je concourais avec des valides. Je faisais de grands temps mais je n’attirais pas l’attention. C’était dur pour moi mais j’ai continué à travailler. Je me disais toujours que je n’abandonnerais pas jusqu’à ce que je devienne un Vainqueur et ceci est peut-être le premier pas pour devenir un grand vainqueur.»

Le Constantinois a donc su attendre son heure pour démontrer qu’il est un athlète à part entière dans une manifestation de grande envergure. Pour lui « l’athlétisme n’est pas une profession mais un mode de vie ». D’ailleurs, il compte prendre part aux Mondiaux 2022 des valides à Eugene (États-Unis). Le protégé d’Ahmed Mahour Bacha estime que: « si vous êtes un être humain avec un esprit fort et un grand cœur, vous pouvez tout accomplir ! ». En tout cas, ce qu’il vient d’achever est quelque chose de sensationnel. Merci champion !

T13*: catégorie d’athlètes atteints de cécité légère. Ils ont une difficulté à garder leur couloir, percevoir l’évolution de la course et gérer la distance avec les adversaires lors des course en peloton.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.