Nous contacter

#Team DZ

Ligue des champions : Mahrez remplaçant, la toile se déchaîne sur Guardiola

Publié

le

Pep Guardiola Mahrez Lyon

Riyad Mahrez a été doublement puni, samedi, à l’occasion du 1/4 finale de la Ligue des champions UEFA face à l’OL (défaite 3-1). A la peine d’avoir été contraint de ronger son frein sur le banc durant les 50 premières minutes du match, s’est ajoutée celle de l’élimination au bout. Un scénario qui a provoqué une vague d’indignation sur la toile. Il a beau être le philosophe du foot, Pep Guardiola en a pris pour son grade. Depuis samedi soir, l’entraîneur catalan subit des attaques en règle. Plutôt mérité. Et pas qu’un peu !

Le manager de Manchester City, Pep Guardiola, est devenu la cible de la furie des internautes depuis l’élimination des Skyblues en quart de finales de la Ligue des champions UEFA par l’OL (1-3). Habitué, depuis des mois maintenant, à aligner des équipes aussi surprenantes qu’abracadabrantes, le coach espagnol a été désigné comme étant le coupable idéal communément par la presse et la toile.

S’il est vrai que les fans de Riyad Mahrez, laissé une nouvelle fois sur le banc et incorporé juste après la pause, sont ceux qui étaient les plus virulents, il n’en demeure pas moins que les observateurs ne se sont pas gêné cette fois de fustiger les choix de Pep que d’aucuns ont qualifiés de « douteux » comme le passage inédit à un 3-4-3 alors que City a pour habitude d’évoluer dans un traditionnel 4-3-3.

Presque tout le monde est d’accord cette fois sur la gestion catastrophique de ce match par l’ancien entraineur du FC Barcelone et du Bayern, à commencer par son choix de laisser ses deux meilleurs joueurs techniques, Mahrez et David Silva en l’occurrence sur le banc des remplaçants.

pep guardiola city coach

Connue pour être une broyeuse sans  pitié, la presse anglaise a endossé l’entière responsabilité de cet échec à Guardiola.  « L’agonie de Pep »  titre le Daily Mail ce dimanche. Même constat pour la BBC : « Pep a ruiné la grande occasion de Manchester City ».

Pour les fans de Riyad Mahrez, c’est l’éternelle question de savoir s’il ne devrait pas quitter Manchester City qui est de nouveau remise sur la table. « Maintenant, c’est sûr, Mahrez doit partir. Guardiola ne le mérite pas », twittait un fan. Des tweets de ce genre, il y en a tout un florilège.

A l’origine de l’égalisation de De Bruyne (1-1) grâce à une passe à l’aveugle pour Streling, l’Algérien aura réussi son entrée, même s’il n’a pas eu le temps de se mettre à son aise, contexte du match oblige.

C’est certain, le capitaine des Verts, aussi patient qu’il est, devrait peut être reconsidérer son statut chez les Citizens et en tirer les conclusions qui s’imposent.

Publicité
Cliquez pour commenter

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.