Nous contacter

#Team DZ

Manchester City : Riyad Mahrez victime de la CAN ! 

Publié

le

Riyad Mahrez teamdz programme agenda fennecs CR Belouizdad Sofiane Feghouli

Il est désormais établi que Riyad Mahrez est considéré comme un second couteau par Pep Guardiola en championnat. L’Algérien n’a joué que deux matches sur onze possibles. A contrario, il n’en a raté aucun de Ligue des champions. Assurément, il y a une explication à cette situation et la CAN qui arrive n’est clairement pas au-dessus de tout soupçon.

La situation demeure inchangée pour Riyad Mahrez en Premier League. Samedi, le capitaine des Verts a suivi l’intégralité du derby de Manchester depuis le banc des remplaçants (Pep n’a effectué aucun changement dans ce match remporté 2-0). Un choix qui ne surprend, à vrai dire, plus personne tant il est établi que Pep Guardiola n’en fait plus un premier choix en championnat. 

En effet, sur les onze premières journées de la Premier League, l’Algérien n’en a joué que deux. Le manager espagnol lui préfère Gabriel Jesus dans un rôle d’ailier droit auquel le Brésilien n’est pourtant pas naturellement prédestiné. 

Le choix de Pep Guardiola, qu’on accuse souvent à tord ou à raison de marginaliser le numéro 26 de Manchester City, a une explication. Et ce n’est pas forcément pas celle qui viendrait à l’esprit de prime à bord. Car l’ancien joueur du Havre demeure un élément important dans l’échiquier de l’Espagnol, et s’il ne l’utilise pas en championnat, c’est pour une raison bien précise: la Coupe d’Afrique des Nations.

Guardiola a anticipé son départ en décembre 

Alors que des managers de Premier League et d’ailleurs sont déjà montés au créneau pour se plaindre de devoir se séparer de leurs internationaux africains pour au moins un mois -ceci s’ils ne font pas le forcing dans les coulisses pour les retenir- Pep Guardiola, lui, a pris ses devants. Comment ? En ne faisant pas de Riyad Mahrez un titulaire à part entière en championnat. Pour se convaincre du bien fondé de la chose, il n’y a qu’à jeter un coup d’œil à ses statistiques en Ligue des champions UEFA. L’Algérien n’en a raté aucun ! Quatre matches pour autant de buts. Soit 100/100 de participation pour un total de 339 minutes.

Comme la Ligue des Champions observera une trêve de deux mois de décembre à février -à cette période, Riyad Mahrez sera avec la sélection- on peut donc croire sans risque de s’y méprendre que le technicien catalan a calculé son coup. 

S’il faut au demeurant trouver une explication à la situation de Riyad Mahrez cette saison, c’est bel et bien la CAN. Il n’y a autrement aucune raison, au regard de sa régularité et ses performances en compétition européenne, discursive à son statut en Premier League.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.