Nous contacter

A La Une

Manchester City : Quand Yaya Touré détruisait le « mythe » Guardiola

Publié

le

yaya toure guardiola city coach

Pep Guardiola, entraîneur philosophe, fin tacticien, épié, copié et respecté, c’était avant. Le manager de Manchester City n’a sans doute jamais été aussi critiqué qu’au lendemain de l’élimination de Manchester City face à l’OL en Ligue des champions. Le mythe Pep a sérieusement été écorné. Si beaucoup ont remis en question ses choix pour ce seul match, il s’en est trouvé qui n’ont jamais admis l’image qu’on veut donner du Catalan et ce au moment où il multipliait les succès et les titres. Au premier rang, Yaya Touré, qui a évolué sous ordres au FC Barcelone et Manchester City. L’Ivoirien n’avait pas mâché ses mots.

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’ancien capitaine des Éléphants de la Côte d’Ivoire a une piètre estime de Pep Guardiola. Ayant évolué sous ordres au FC Barcelone de 2008 à 2010, puis à Manchester City de 2016 à 208, l’ancien milieu relayeur a dressé un tableau de l’Espagnol aux antipodes de ce qu’on sait ou on lit de lui. Et ce bien avant

«En fait, je veux bien être celui qui casse un peu le mythe Guardiola. Barcelone, ce n’est pas lui qui l’a inventé́. Il a juste eu l’intelligence d’adapter ce qu’avait mis en place Cruyff. Ensuite, au Bayern et à City, il a essayé́ de reproduire les mêmes schémas, mais avec cette exigence-là̀ : travailler avec “ses” joueurs et avec des moyens quasi illimités. Ça ne marcherait pas à Crystal Palace ou à Watford. Pour moi, Zidane est plus grand, car il a moins d’exigences et affiche un grand respect pour tous ses joueurs… », estime t-il.

Avant de conclure : « … Mais, attention, ce n’est pas un génie pour autant, contrairement à Zidane. Pep, il veut pourtant passer pour un génie. Il adore ça. Mais il y a beaucoup de comédie derrière tout ça, c’est un peu n’importe quoi. Il se crée un personnage. Quand je le vois se gratter la tête en plein match pour montrer qu’il réfléchit à fond, ça me fait rire. C’est de la comédie. Ou de la com. Si ça n’a pas marché entre nous, c’est peut-être parce qu’il avait compris que je l’avais cerné. Mais, contrairement à Eto’o, je n’ai pas voulu en parler jusqu’alors ».

A l’époque, Pep Guardiola avait répliqué que si Yaya Touré “n’avait pas réussi à l’Olympiakos aussi c’est qu’il a un problème“. Deux ans après, on est tenté de penser que l’international ivoirien avait, peut être, réellement cerné le personnage Guardiola.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.