Nous contacter

A La Une

Maroc: Première retombée du Mondial historique des Lions de l’Atlas

Publié

le

regragui walid maroc joie qualif cm 2022

La superbe campagne du Maroc en Coupe du Monde 2022 et la qualification historique en demi-finale du tournoi, la première du genre pour l’Afrique, ne pouvaient que mettre en avant le pays. Ainsi, la FIFA a décidé de (re)donner l’organisation de sa Coupe du Monde des clubs 2022 prévue du 1er au 11 février prochains aux Marocains.

Comme pour les séquences 2013 et 2014, le Maroc sera l’organisateur du Mundialito. Les voisins accueilleront les 6 équipes qui ont remporté les tournois majeurs en clubs de leur continent en plus du Raja Casablanca qui sera le représentant du pays hôte en sa qualité de vice-champion dans l’épreuve domestique.

Deux représentants du pays hôte, pas une première

Par ailleurs, les Marocains auront un deuxième candidat dans cette épreuve avec le Wydad Casablanca qui a remporté la Ligue des Champions CAF. Cela augmente considérablement les chances de placer une formation en finale. Même si les Rajaoui devront passer par les barrages et passer deux écueils avant d’espérer retrouver le match ultime du tournoi. Par ailleurs, on peut noter que ce n’est pas la première fois qu’il y aura deux écuries du même pays sur la ligne de départ. En 2000 au Brésil, le SC Corinthians et le CR Vasco da Gama avaient même animé la finale remportée par le premier nommé.

Cependant, d’autres rapports assurent qu’Al-Ahly SC (Egypte), en sa qualité de vice-champion d’Afrique, jouera à la place du Raja. Pour les autres détails, on notera que l’épreuve verra la présence du Real Madrid (vainqueur de la LDC UEFA), le CR Flamengo (détenteur de la Copa Libertadores), les Sounders de Seattle (sacré dans la zone CONCACAF), et Auckland City sacré dans la confédération Océanie. En revanche, il y a un problème avec le candidat d’Asie puisque la Champions League AFC est très en retard.

Plus d’épaisseur à l’international 

En effet, selon le calendrier, la finale devrait se jouer le 26 février. La partie du tableau final de l’Asie de l’Ouest ne s’est pas joué. Ainsi, les Urawa Red Diamonds (Japon), vainqueurs de la zone Est, pourraient être retenus.

En tout cas, la désignation du Maroc comme hôte de la compétition prestigieuse de la FIFA, qui serait l’avant-dernière avec la formule à 7 équipes puisque Gianni Infantino annonce le passage à 32 clubs pour 2025, confirme la capacité du pays à pouvoir organiser les événements d’envergures.

Aussi, cela vient acter le fait que le pays de Mohamed VI a pris plus d’épaisseur sur la scène internationale après l’exploit de Walid Regragui et ses protégés sur les terres qataris. Et toutes ces données peuvent précipiter la victoire du dossier marocain pour abriter la CAN-2025 à laquelle l’Algérie a officiellement postulé. La crainte est légitime.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.