Nous contacter

#Team DZ

Mercato : le transfert de Amoura à Metz achoppe !

Publié

le

amoura fc metz mercato ess transfert

L’Entente de Sétif a pondu ce samedi un communiqué dans lequel elle dément tout accord de transfert de sa pépite, Mohamed El Amine Amoura. Si ce communiqué se veut une réponse ferme aux rumeurs dénonçant « une braderie », il cache une autre vérité: le FC Metz s’est retiré des négociations. Sauf rebondissement, le dossier est donc clos…

Mohamed El Amine Amoura n’ira pas au FC Metz. Alors que tout était préparé pour que la pépite sétifienne officialise son arrivée chez les Grenats cet été, un désaccord entre les deux clubs sur le montant de sa clause libératoire est venu faire capoter le transfert.

En effet, le FC Metz a refusé d’aller au-delà des 750 milles euros initialement proposés en contre partie de la libération de l’attaquant international (21 ans). Et comme l’Entente n’était pas près à le lâcher pour moins de 1,2 million d’euros, les deux camps ont officiellement clos les négociations ce samedi. Est-ce un coup de bluff de la part du FC Metz pour faire fléchir l’Entente de Sétif qui est au bord de l’asphyxie, financièrement cela s’entend ? Possible ! Surtout que Mohamed El Amine est tombé d’accord de son côté sur les modalités du contrat (durée du transfert et salaire).

En tous les cas, l’histoire du transfert d’Amoura n’a pas manqué de provoquer des remous à Sétif. Un proche du joueur a accusé la direction, samedi, dans un post sur son réseau social, d’avoir bradé le joueur. Répondant du tac au tac, l’Entente a répliqué par un communiqué dans lequel il dément tout accord de transfert, rappelant que Mohamed El Amine Amoura est toujours sous contrat avec le club jusqu’en 2023. Une polémique qui risque de venir plomber le transfert de l’un des plus grands espoirs du football algérien. Dommage…

https://t.co/tdCRfcrjXT?amp=1

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.