Nous contacter

A La Une

Relation Belmadi-médias: la FAF dénonce une violation de la vie privée 

Publié

le

belmadi djamel en conference presse mobilis

Il semblerait que les conférences de presse soient devenues un jeu pénible pour le sélectionneur national, Djamel Belmadi qui a eu maille à partir, et à de nombreuses fois, avec les gens des médias. C’est du moins ce que relève un communiqué publié par la Fédération algérienne de football et dans lequel elle déplore «de plus en plus certains dépassements qui n’ont, malheureusement, rien à voir avec le cadre sportif et purement footballistique, qui doit caractériser ce genre de rendez-vous conviviaux, d’échanges et d’information».

La relation de travail liant Djamel Belmadi à la presse a t-elle atteint le point de non retour ? En tous les cas, les échéances avec les gens des médias sont devenus tendus voire même pénibles aussi bien pour le sélectionneur que pour la presse algérienne qui subit de plus en plus les sautes d’humeur d’un technicien qui a visiblement les nerfs à fleur de peau.

Dans un communiqué publié, dimanche, la FAF dit constater «avec beaucoup de regrets, que les conférences de presse du sélectionneur national, M. Djamel BELMADI, connaissent de plus en plus certains dépassements qui n’ont, malheureusement, rien à voir avec le cadre sportif et purement footballistique, qui doit caractériser ce genre de rendez-vous conviviaux, d’échanges et d’information».

Photos volées et tensions exacerbées 

Et ce n’est pas tant les échanges tendus avec quelques représentants des médias lors de la dernière conférence de presse qui ont exacerbé  les tensions entre le sélectionneur national et la presse, mais plutôt des photos volées du technicien lors du tirage au sort du CHAN Algérie-2023, le 1 octobre dernier, le montrant entrain de consulter son téléphone personnel «Le seuil de l’outrecuidance a été même dépassé lorsque le sélectionneur national a été atteint dans son intimité à travers des captures d’écran prises à son insu lors de la cérémonie de tirage au sort du CHAN TotalEnergies – Algérie 2022, qui a eu lieu à l’opéra Boualem Bessaïh d’Alger le samedi 1er octobre 2022 », lit-on sur la missive de la FAF qui précise par ailleurs que «M. BELMADI, qui a fait preuve de beaucoup de patience vis-à-vis de quelques représentants de médias, se réserve le droit de donner des suites à ce type d’incident».

En fin, la FAF précise que «des mesures seront prises à l’avenir pour que de telles situations déplorables ne se renouvelleront plus, tout en préservant le droit au large public sportif et aux supporters des Verts de disposer d’un maximum d’informations sur la sélection nationale ainsi que de toutes les données relatives à la vie de l’équipe, au jeu, aux joueurs, aux stages, aux matchs, et de tous les volets liés au seul football », sans toutefois préciser de quelles mesures s’agit-il. A moins que les conférences de presse vont se dérouler désormais en petit comité. A lire entre les lignes, il y a de quoi s’en convaincre…

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.