Oussama Sahnoune : « On a foiré ma préparation ! »

Le nageur algérien Oussama Sahnoune est en colère. Digne héritier du grand Salim Ilès, et unique représentant de la natation algérienne aux JO de Rio de Janeiro 2016, l’athlète de 24 ans s’est estimé « lésé » en matière d’aide par rapport à d’autres sportifs « même pas qualifiés ». Dans une déclaration faite à l’APS, à une semaine du départ de la délégation algérienne pour le Brésil, le natif de Constantine, qui s’entraine désormais en France, pointe sévèrement du doigt la gestion douteuse au sein de la Commission de préparation olympiques (CPO). Explications.

« Je n’ai reçu qu’une partie de l’aide financière du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), rien du côté de la Fédération (FAN) et du Comité olympique et sportif algérien (COA). Même pas des félicitations du président (de la Fédération algérienne de natation Ahmed Chebaraka, ndlr), après avoir réalisé les minima A lors des derniers championnats arabes », a regretté le nageur Oussama Sahnoune qui se prépare depuis 4 ans au Cercle des nageurs de Talence en France, sous la houlette de l’entraîneur algérien Dris Arselane et d’un préparateur physique.

« J’ai quelques contacts avec le Directeur technique national (DTN, Brahim Asloum, ndlr), pour savoir où en est mon aide, ça s’arrête là. Les gens pensent que je me prépare dans de bonnes conditions et que je suis bien entouré, c’est faux. Nous sommes à une semaine du départ pour le Brésil et je n’ai rien vu venir », a-t-il ajouté. Le numéro 1 de la natation algérienne explique avoir annulé tous les stages et compétitions prévus avant le mois sacré de Ramadan après avoir reçu en retard la première tranche de l’aide financière du MJS d’un montant de 15 000 euros.

Très beau reportage sur le nageur algérien Sahnoune pendant le ramadan:

« Après ma qualification à Dubaï, je m’attendais à une attention particulière de la part des responsables de la FAN, en vain. La Fédération ne fait aucun effort pour moi. On m’a foiré ma préparation. On donne de l’importance à des nageurs qui sont loin du haut niveau et occupent des places au-delà de la 200e au classement de la Fédération internationale, ce qui est grave », a pesté l’enfant de Constantine. « Depuis 8 ans et Salim Iles, personne n’a réalisé les minima A de qualification aux JO. Personne, je dis bien personne. Je les ai réalisés parce que je nage avec le cœur pour mon pays », a-t-il conclu.

Poussant un véritable coup de gueule contre les responsables du sport algérien Oussama Sahnoune dénonce ainsi les affirmations mensongères de responsables sportifs qui assurent que le nageur algérien bénéficiait d’un « suivi technique et médical adéquat ».

Impuissante, la Fédé réagit sans convaincre

En réponse à ces accusations assez graves la Fédération algérienne de natation a réagit par l’intermédiaire de son Directeur technique national. « Oussama Sahnoune, seul représentant de la natation algérienne à Rio, a reçu en l’espace de cinq mois et sous les orientations du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), deux tranches pour sa préparation« , explique ainsi à l’APS, Brahim Asloum. « 15.000 euros lui ont été attribués en février dernier et c’est lui-même qui est venu en Algérie pour les récupérer. Quant à l’autre tranche d’une même valeur, je me suis chargé personnellement de la lui remettre en France en juin« , a-t-il tenu à préciser.

sahnoune oussama natation or

Se justifiant par la lenteur du MJS, qui n’a pas encore déterminé et fixé les termes de la bourse d’Oussama Sahnoune, ainsi que la procédure qui prend du temps généralement (alors que les JO commencent dans deux semaines !), la Fédération se défend sans véritablement convaincre. « Oussama Sahnoune est libre d’avoir les sentiments qu’il veut, mais il ne se rend pas compte de la réalité des choses qui est totalement différente« , a conclu le Directeur technique national.

Comme de très nombreux athlètes dans d’autres disciplines, qui préfèrent ou n’ont pas d’autres choix que de se taire sous peine de représailles, Sahnoune devra se surpasser lors des prochains jeux et mettre de côté ses soucis de préparation. Il concourra à Rio dans l’épreuve reine du 50m nage libre pour laquelle il avait réalisé les minima A et garde un mince espoir d’ajouter à sa participation l’épreuve du 100m dont il possède les minima B.

Une ancienne vidéo de Salim Ilès pour LGDF :

Yassin Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Russie 2018 – Zone Afrique : le Ghana en sursis

Tenus en échec (1-1) vendredi dernier par le Congo au G...

Circulez…RIEN à vendre !

Un début de saison sur les chapeaux de roues et ...

Europa League : Bentaleb enchaine, déception pour Hanni et Belfodil

A défaut de gagner en championnat, Schal...

Jupiler League : Saadi claque un doublé et achève le Standard !

Pour le compte de la 25ème journée de Jupiler L...

EN : Hanni écarté pour le Cap-Vert ?

A en croire plusieurs sources d’informations con...

Groupe B : Le Sénégal bat la Tunisie (2-0)

Le Sénégal a mis fin à la série...

Programme TV du samedi : Bentaleb face à Dortmund

Un riche programme attend nos Fennecs c...

Islam Slimani sur les tablettes de Manchester United !

L'international algérien affoles les compteurs e...

Mercato : Ahmed Kashi signe 2 ans à l’ESTAC Troyes !

En fin de contrat avec  Charlton...

Ligue Europa : les affiches des 16èmes

La Ligue Europa s’annonce a bien des égards plus croustillante que La Ligue des ...

LDC : Naples conforte sa première place et se qualifie pour les 8èmes !

Naples s'est imposé 2-1 contre le Benfica. Une v...

Click to Hide Advanced Floating Content