Défense : quatre candidats du cru pour bétonner

La révolution au niveau de l’effectif promise par le patron de la FAF va très logiquement redistribuer les cartes. Et ce, dans tous les secteurs. Les nouvelles têtes, il risque d’y en avoir. En défense notamment. Si l’étonnant retour de Rafik Halliche se précise, l’axe central pourrait aussi enregistrer des renforts. Quatre noms du championnat local circulent : Abdelkader Bedrane (ES Sétif), Mohamed Naâmani (CR Belouizdad), Farouk Chafaï (USM Alger) et Tarek Bouabta (Paradou AC).

Bedrane, l’étoile montante sétifienne

25 ans, 1m85 pour 82kg / Club : ES Sétif / Parcours : USM Blida (jeunes puis D2 et D1)

Auteur d’un début de saison impeccable avec l’Entente de Sétif où il a posé ses valises durant l’été 2016, Abdelkader Bedrane s’impose tranquillement comme une valeur sûre au poste de défenseur central. Le natif de Blida, qui a d’ailleurs effectué toute sa formation à l’USM Blida, est déjà considéré comme l’un des meilleurs joueurs à son poste en Ligue 1 Mobilis. Ses principales qualités sont l’anticipation et le jeu de tête défensif. Très à l’aise avec le ballon sans être un as sur le plan technique, Bedrane est un défenseur coriace et qui défend bien en un contre un. Avec lui, et le jeune Anès Saad (21 ans), l’ES Sétif n’est pas la meilleure défense du championnat pour rien. On notera qu’il a joué deux saisons avec Naamani en D2 à l’USM Blida avec qui il a aussi remporté la Coupe d’Algérie Junior en 2011 avec Mokhtar Belkhiter. S’il n’a aucune expérience africaine en club, on précisera qu’il a déjà été convoqué par la FAF puisqu’il possède un statut d’international A’. Repéré par Lucas Alcaraz, Bedrane a disputé les deux rencontres comptant pour les éliminatoires du CHAN 2018 face à la Libye en tant que titulaire. Malgré l’élimination il a été l’un des rares joueurs à tirer son épingle du jeu avec Raouf Benguit. Une arrivée imminente en sélection pour remplacer numériquement Carl Medjani dans l’effectif des Verts est tout à fait plausible.

Naâmani, la tour de contrôle belouizdadie

27 ans, 1m98 pour 96kg / Club actuel : CR Belouizdad / Parcours : OMR El Annasser, USM Blida, ASO Chlef

Il est grand. Très grand même. Par la taille (1m98) mais aussi par son talent. Sa lenteur, il la compense par son marquage et son sens du placement. Mohamed Naâmani (27 ans) présente de sérieux atouts pour espérer avoir une chance avec l’Équipe nationale. En tout cas, avec le CR Belouizdad, il rate rarement ses matchs. Indéboulonnable dans le onze depuis son arrivée en provenance de l’ASO Chlef, il a su convaincre Badou Zaki ainsi que Ivica Todorov de ses qualités de taulier. Au Chabab, c’est un véritable stabilisateur au-cœur de la défense. Avec Abdellah Chebira, qu’il a connu lors de son passage à l’USM Blida, ils sont les deux qui font la paire des « Rouge et Blanc ». Comme tout joueur, il a des matchs références et des statistiques. Sa partie face à l’ES Sétif en finale de Coupe d’Algérie était très solide. A l’époque, il avait mis tout le monde d’accord pour ce qui est de son potentiel. Il était pour beaucoup dans le triomphe finale dans cette compétition. Pour ce début de saison, il est dans la continuité de ce qu’il a montré lors de l’exercice écoulé avec les Belcourtois. Aujourd’hui, le team de la banlieue est leader de la Ligue 1 Mobilis. Son arrière-garde n’a craqué qu’une seule fois. C’était en ouverture face à l’USM Bel-Abbes (victoire 2 buts à 1). Dans le quatuor défensif, c’est Naâmani qui sort du lot avec sa présence et ses interventions pleines de justesse. L’ancien Chélifien est en train de marcher sur les pas de Fodil Megharia et Samir Zaoui issue de la même école et qui ont déjà eu l’honneur de porter la tunique de l’EN. Mais avant cela, il devra convaincre le sélectionneur Lucas Alcaraz. Pour l’anecdote, Naâmani a déjà été convoqué pour faire ses preuves avec la sélection A’ en décembre dernier par… Georges Leekens. Mais il avait dû faire l’impasse sur le stage des locaux à cause d’une blessure. Il a sans cesse martelé qu’en optant pour le CRB il comptait « franchir un palier » dans sa carrière. « Je dois donner le meilleur de moi-même pour réussir dans ce club, et pourquoi pas décrocher une place en équipe nationale. Je suis conscient qu’en optant pour le Chabab, j’aurai une réelle opportunité d’aller en sélection », avait-il envisagé. Là, il est en forme, c’est peut-être le moment de saisir la chance. A condition qu’on lui en offre. Surtout qu’il n’a pas figuré parmi les 23 joueurs du cru qui ont été éliminé par la Libye dans les éliminatoires du CHAN 2018.

Chafaï, la dégaine africaine

27 ans, 1m81 pour 76kg / Club actuel : USM Alger / Parcours : MC Alger (jeunes)

Pour lui, c’est un probable retour chez les Fennecs qui est envisageable. Farouk Chafaï compte une cape avec les « A » et 5 avec les espoirs de l’Algérie. Sa seule apparition avec les « seniors » remonte à l’ère Christian Gourcuff. L’Usmiste a eu sa chance face au Qatar en amical le 26 mars 2015. Une rencontre perdue 1 but à 0. Lors de cette partie, il faut dire que Chafaï ne s’était pas vraiment montré à son avantage. Plusieurs oublis et des erreurs d’alignement qui avaient exposé l’équipe au danger de nombreuses fois. Une prestation qui avait anéanti ses chances de prétendre durer avec la sélection A. Depuis, plus de deux années sont passées et Farouk a appris et mûri. Il est l’un des rares défenseurs-buteurs (22 réalisations en club) de notre championnat en compagnie de son coéquipier Rabie Meftah. Par ailleurs, il est bon lorsque le team d’Alger évolue en Afrique. En témoigne son rendement cette saison en Ligue des Champions CAF que jouent les Unionistes dans son édition 2017. Il a ainsi grandement contribué dans la qualification des siens en quarts de finale trouvant notamment le chemin des filets à 3 reprises (1 en tour préliminaire et 2 en phase de poules). Pour les autres chiffres, il a gagné 52 ballons et fait 21 interceptions. Toutes ses statistiques lui ont valu le titre du meilleur défenseur du premier tour ainsi qu’une place dans l’équipe type de la phase de groupes. L’expérience africaine, celui qui a fait toutes ses classes avec « El-Khedra » l’a. Une qualité importante pour africaniser le jeu de l’équipe nationale sachant que, dans l’axe, Aïssa Mandi et Ramy Bensebaïni ne peuvent pas se targuer d’avoir du vécu continental comme le « Rouge et Noir » qui joue déjà sa deuxième C1. La carte Chafaï est intéressante est c’est très plausible de l’abattre tout comme celle de son plus jeune coéquipier Ayoub Abdellaoui (24 ans).

Bouabta, le colosse du Paradou

26 ans, 1m92 pour 88kg / Club : Paradou AC / Parcours : USM El Harrach, JSM Béjaia (jeunes puis D2)

Avantage ou inconvénient pour une prochaine convocation en sélection algérienne, le solide Tarek Bouabta est sociétaire d’un club nommé Paradou AC, club très cher au président de la FAF, Kheireddine Zetchi. Le défenseur central de 26 ans n’est pourtant pas du tout un pur produit du fameux club formateur algérois qu’il a rejoint seulement en 2015. Repéré en D2 algérienne, Bouabta a fait son apprentissage du côté de la JSM Béjaia après un premier passage à l’école de l’USM El Harrach chez les jeunes. Ce natif de Dar El Beida découvre véritablement la Ligue 1 algérienne a seulement 26 ans mais ses caractéristiques peuvent lui permettre de frapper aux portes de la sélection algérienne. Intraitable dans les duels aériens, difficile à bouger en un contre un, ce défenseur rugueux mais assez lent au démarrage est doté d’une très bonne relance du pied droit et d’un sang froid à toute épreuve. Véritable patron charismatique de cette jeune équipe d’avenir du PAC, Bouabta est, avec le gardien Moussaoui (qui sera convoqué face au Cameroun), un joueur très solide sur qui on peut se reposer. On notera que Lucas Alcaraz s’est déplacé à Bologhine pour suivre de plus près sa performance face au MC Oran au début du mois. Auteur de l’unique but de la victoire des siens ce jour là (1-0), le colosse a sans doute marqué des points. Présenté la saison dernière dans notre émission « C’est vous l’Expert« , nous parions que ce joueur posera prochainement ses valises à Sidi Moussa.

Mohamed Touileb et Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

AS Monaco : Absence de Ghezzal face à Bordeaux

L'ailier international algérien de l'AS Monaco R...

EN : Ounas choisit l’Algérie !

Selon le quotidien français L'Équipe, ...

Mahrez : Arsenal et Man Utd ouvrent le portefeuille

Notre joueur brille en Premier League avec 13 bu...

Mohamed Belkacemi, présentation de l’invité de C’est vous l’Expert !

Partons à la découverte de Mohamed Belkacemi, le...

La FAF communique au sujet de la corruption

Étonnamment silencieuse jusque ...

Top 5 buts – Septembre 2016 : Des Fennecs maîtres artificiers!

De très beaux buts pour nos Fennecs encore ce mois-ci et surtout de jolis coups ...

Europe : Slimani roi des buteurs africains en 2015-2016

L'attaquant international algérien du Sporting C...

Info LGDF : l’Algérie devrait affronter la Guinée en amical le 7 juin

En parallèle du dossier classé top secret du nou...

CM 2018 – Groupe B : les Verts derniers du groupe !

Battus par le Nigéria ce samedi...

Leicester : changement de vie pour le scout qui a découvert Mahrez !

Le superviseur de Leicester qui a découvert Riya...

MCA : Omar Ghrib poussé vers la sortie !

Omar Ghrib et le MC Alger, c'es...

Mercato : Zetchi envoie Attal en Europe à 99% !

Le néo-international algérien Youcef Att...

Mercato : Slimani pour remplacer Higuain ?

Déjà très courtisé en Angleterre, Islam ...

FC Barcelone: 50 Millions pour Mahrez?

Mahrez vers le Barça? La rumeur enfle.

EN : les Verts sont au complet à Sidi Moussa

Pour la troisième journée du stage de l’équipe n...