Equipe Nationale : Mahrez le facteur X de Gourcuff

Alors qu’il ne cesse d’impressionner cette saison, Riyad Mahrez a confirmé sa bonne forme avec l’EN. Plus encore, il a démontré qu’il était indispensable à cette équipe, pas dans sa capacité à être décisif, mais plutôt par la touche de folie qu’il apporte dans le jeu de l’équipe, pourtant très structuré.

Riyad Mahrez doit très certainement sa façon de jouer à son parcours. En effet, le joueur sort tout droit du monde amateur et n’a donc pas été « formaté » par la formation française. C’est pourquoi, et il l’avoue lui-même, il joue comme à la cité. Une affirmation loin d’être péjorative voulant simplement dire que le Fox pratique un football plein d’insouciance, purement motivé par le fait de prendre du plaisir et de servir au mieux son équipe. Un brin taquin, il n’hésite pas à placer un petit pont par-ci par là juste pour le « fun », il faut dire que le Fennec peut se montrer très insolent dans ses dribbles, et on aime ça.

« Le petit pont humiliant de Riyad Mahrez »

Avec son pied gauche d’une qualité rare, Mahrez offre quelque chose de différent dans son équipe, c’est un joueur à part qui ne ressemble à aucun autre. C’est quelqu’un d’imprévisible. Ainsi, jeudi dernier lors de la victoire écrasante des Verts contre l’Ethiopie, il était le facteur X, la touche mystérieuse et illisible de l’équipe.

Revenons au jeudi 25 mars à Blida. L’Algérie pratique un jeu rarement vu en Afrique, peut-être seulement pratiqué par l’Egypte un temps, et encore jamais avec autant de propreté et d’efficacité! Les passes s’enchaînent et les déplacements sont propres, très propres, guidés par la patte Gourcuff et la fameuse philosophie du jeu qui lui tient tant à cœur. Tous les joueurs s’intègrent parfaitement à ce système mis en place par le tacticien breton, sauf un, qui vous l’aurez deviné n’est autre que Riyad Mahrez. Dans la cohérence et l’équilibre du jeu algérien, il était la pointe de déséquilibre, la touche de folie, bref l’élément nécessaire pour rendre le jeu complètement imprévisible pour l’adversaire. Tellement, que les Ethiopiens n’ont eu d’autres choix que de faire faute afin de l’arrêter ou casser le rythme du jeu, et malgré tout, ça n’a pas suffit pour éviter la correction.

La prestation de Mahrez a été remarquable et remarquée. En première mi-temps le danger venait principalement de son côté droit. Il est d’ailleurs impliqué sur les deux buts de cette période. Sur le premier il oblige la défense à la faute, et Feghouli trouve la faille sur un ballon mal dégagé. Sur le second, il lance parfaitement Slimani d’une passe idéalement travaillée mettant l’attaquant du Sporting, en bout de course, dans les meilleures dispositions. En tout, il est impliqué dans 4 buts, et sa dernière passe décisive est un condensé de ce qu’il y a de mieux dans Mahrez, il ose. Pour le coup servir parfaitement sur corner un coéquipier se trouvant en dehors de la surface, à l’autre bout du terrain, demande une sacrée justesse technique et une confiance en soi à toute épreuve. Ajoutez à cela la vision du jeu de Taider et vous obtenez l’un des plus beaux buts de l’année.

« Le but extraordinaire de Taider »

 » Mahrez impliqué sur 4 des 7 buts contre l’Ethiopie »

Revenons à ce que Mahrez a apporté dans le jeu. Sur le côté droit, il a bonifié d’une manière assez remarquable Mehdi Zeffane, en mettant toujours le latéral dans les meilleures conditions pour exploiter au mieux ses qualités. Mahrez s’est souvent chargé d’éliminer le premier défenseur sur un dribble ou même une passe en première intention, laissant la liberté à Zeffane de centrer comme bon lui semble.

Par ses dribbles, le joueur de Leicester a également étiré le bloc défensif éthiopien emportant dans avec lui trois voire quatre joueurs à chaque fois. Il faut dire que Mahrez est capable d’enchaîner sur une distance de trois mètres 4 passements de jambes et 3 crochets sans jamais perdre la balle, et oui il l’a prouvé une nouvelle fois contre les Walya.

Là où l’Algérien a été le plus intéressant d’un point de vue tactique, c’est dans sa désobéissance et son apport défensif. En effet, le joueur des Foxes a beaucoup dézoné de son côté droit pour donner un coup de pouce à ses coéquipiers dans l’axe et sur le côté gauche, là où Brahimi a beaucoup peiné à faire la différence. Un abandon de poste directement lié au volume de jeu acquis sous Ranieri. Bien que très présent à droite, Mahrez doit souvent dézoner avec les Foxes de manière à se retrouver au cœur du jeu et ainsi faire la différence. Des efforts, pas seulement liés à une volonté d’aller vers l’avant puisque le Fox n’hésite pas à aller au combat pour récupérer le ballon, et ça marche! Visiblement l’envie prononcée par Ranieri d’amener de la rigueur défensive à L’Algérien fait ses preuves !

 » La prestation complète de Riyad Mahrez contre l’Ethiopie »

Mahrez aura fait bien des misères aux éthiopiens, il a surtout apporté à Gourcuff la touche de déséquilibre pour faire la différence au bon moment. Dans toutes les grandes équipes dotées d’un jeu collectif parfaitement huilé, on retrouve un joueur servant de détonateur, en Algérie comme à Leicester ce joueur est Riyad Mahrez.

Le Fox va probablement être ménagé aujourd’hui par Gourcuff. Des échéances importantes attendent le natif de Sarcelles avant la fin de la saison, avec un titre de Premier League à la clé et la distinction du meilleur joueur du championnat qui semble déjà acquise ou presque. Les fans de foot vont être déçu de ne pas voir Mahrez, si jamais le sélectionneur décidait de le mettre au repos. Ce n’est pas le cas de certains éthiopiens qui pansent difficilement les plaies ouvertes par le Fennec… Les taquins diront que certains d’entre eux attendent même de nouveaux reins…

Yahia Saouthi, La Gazette du Fennec.

>>>>>> Bonus !  » La folie Leicester »

http://www.dailymotion.com/video/x40bwmf_la-folie-leicester_sport

Ne manquez pas aussi !

« FootoVision » : Quand le foot s’appuie sur la science

Cet article, tout en traitant de l’actualité, s’...

Raouraoua: « Aucun match amical pour l’EN en 2016 ! »

L’Équipe nationale ne disputera aucun match amic...

Mandi en grand danger, très mince espoir pour Slimani

Dernière journée de championnat pour nos Fennecs...

Combien touchent les entraineurs de Ligue 1 ?

La valse étourdissante des entraîneurs dans le c...

Raouraoua tacle sèchement les anciens internationaux des années 80′

Dans un entretien accordé à l'ENTV, le président...

Premier League : Malgré Slimani, Leicester toujours en panne !

Fortunes diverses pour les Fennecs de Premie...

La toile s’enflamme pour Mahrez qui reçoit des louanges de partout !

Suite à l'obtention du titre de joueur de l'anné...

Djamel Zidane joue sous un faux nom pour passer l’obstacle de la FAF

En cette période de mercato d'été où une véritab...

Mercato : Zetchi envoie Attal en Europe à 99% !

Le néo-international algérien Youcef Att...

Programme du samedi : Slimani débute au King Power Stadium

Grande journée de première pour certains interna...

Click to Hide Advanced Floating Content