La liste de Madjer se dessine sans Feghouli, ni M’Bolhi

Le contenu de la liste de Rabah Madjer pour la Tanzanie et l’Iran commence à filtrer. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle contient bien des surprises. Des mises à l’écart, des convocations étonnantes, cette nouvelle liste épouse bien la politique « d’africanisation » de l’Équipe Nationale prônée par le sélectionneur. On va vous dire pourquoi.

Rabah Madjer est arrivée à la tête de l’EN – peu importe aujourd’hui comment ! – avec des idées ancrées et des comptes à régler. D’entrée déjà, il avait chamboulé les choses à commencer par le poste de gardien de but n°1 attribué à Faouzi Chaouchi (33 ans), le gardien controversé du MC Alger. C’est d’ailleurs, soit dit en passant, la raison officieuse de la démission quelques semaines plus tard de Aziz Bouras de son poste d’entraîneur des gardiens. Madjer en fait le numéro 1 et on n’est pas près de revoir de si tôt Raïs M’Bolhi (31 ans, 55 séletions) sous le maillot algérien.

« Les portes sont toujours ouvertes pour M’Bolhi » chantait Madjer lorsque l’ancien portier du Stade Rennais était en instance de départ en novembre dernier. Étincelant en Arabie Saoudite et alors qu’il vient de prolonger jusqu’en 2021 avec Al Ettifaq, M’Bolhi ne figure pas dans la prochaine liste de Madjer. Sauf revirement de situation improbable, il continuera à ne pas être convoqué à l’avenir. Une mise à l’écart qui serait compréhensible s’il s’agissait de faire place à un jeune talent. Mais ce n’est pas le cas.

Zetchi en désaccord avec Madjer concernant Feghouli

Le même traitement semble réservé à Sofiane Feghouli qui pète pourtant la forme avec Galatasaray, leader de son championnat en Turquie. Madjer assure, avec la même langue de bois, qu’il ne s’agit nullement d’une mise à l’écart, mais il faut bien admettre à la longue que l’ancien Grenoblois ne rentre pas dans les plans du sélectionneur pour des raisons inavouées. Taillé pour l’Afrique, au sommet de sa forme, le joueur de 28 ans qui compte 45 sélections pour 11 buts ne mérite assurément pas un tel traitement. Alors que l’intérêt national exige le rappel de ce joueur chevronné, Madjer s’entête, sans même se justifier, à bannir un joueur loyal envers la sélection et fortement respecté par le public algérien.

D’ailleurs, c’est l’un des points de discorde entre Rabah Madjer et son président Kheireddine Zetchi qui n’admet pas que l’on se passe de ces deux tauliers maintenant et de cette manière. Madjer voudrait faire de la mise à l’écart de Feghouli un choix stratégique comme l’a fait Vahid Halilhodzic avec Karim Ziani en 2012. Le problème c’est qu’à l’époque un jeune talent de 22 ans venant du grand FC Valence poussait inéluctablement vers la sortie un taulier du groupe sur le déclin et âgé de 30 ans. Aujourd’hui, Madjer considère peut-être Zinédine Ferhat (25 ans) comme le successeur désigné d’un  Sofiane Feghouli (28 ans).

Autres absences, celle de Ryad Boudebouz dont le jeu « technique et léché » ne semble pas plaire au staff technique, nous dit-on. Sera également absent Mehdi Abeid en raison de sa récente blessure à l’épaule, tout comme Faouzi Ghoulam, qui pourrait ne pas rejouer de la saison, ainsi que Hillal Soudani dont on ignore encore la nature exacte de sa blessure à la cuisse. Exit également le Nîmois Liassine Cadamuro qui avait pourtant reçu les louanges du staff technique lors du dernier regroupement ainsi qu’Abdelmoumen Djabou pas au mieux en Arabie Saoudite. Enfin, Youcef Attal qui vient tout juste de regagner une place de titulaire dans son club serait en ballotage défavorable. Autre interrogation, le rappel ou non de Mohamed Farès auteur de très belles prestations en Serie A mais sans doute pas assez « africain » comme Ghezzal, Benzia ou encore Ounas.

Belkalem, Boukhenchouche, Naâmani, la politique de « l’africanisation » en marche

Au rayon des nouveautés, ou plutôt des surprises, on est bien servis. C’est le moins que l’on puise dire. En effet, Rabah Madjer a décidé d’envoyer une convocation au défenseur de la JSK, Essaid Belkalem (29 ans) qui ne compte pourtant qu’un match et quelques minutes dans les jambes cette saison. Le sélectionneur national qui fait face à un problème récurent dans l’axe est bien décidé à donner sa chance à l’ancien joueur de Watford pour trois raisons : «ses qualités intrinsèques sont connues, il a de l’expérience et son attitude au sein du groupe est irréprochable», nous a confié une source proche du staff technique qui nous révèle que l’objectif est de préparer Belkalem pour la CAN 2019. Ainsi, lorsque certains s’étonnaient de voir Belkalem dans la liste du dernier stage des locaux, Madjer confiait en privé qu’il l’appellera même pour la Tanzanie et l’Iran. Borné à souhait, le sélectionneur des Verts a les idées fixes !

belkalem Boukhenchouche jsk

En outre, Madjer a retenu aussi dans sa liste – élargie naturellement – les noms de sa découverte Salim Boukhenchouche (27 ans) bien que très moyen ces derniers temps avec la JSK. Madjer et ses assistants ont déclaré avoir été séduits par le talent  de ce milieu défensif lors des deux derniers stages des locaux. On ne demande qu’à voir. Car, jusqu’ici, on n’a encore rien vu ! Enfin, le sélectionneur national a aussi retenu les noms de Mohamed Naâmani (27 ans), le longiligne défenseur du CRB et de Mokhtar Benmoussa (31 ans) l’arrière gauche de l’USMA. Toujours à l’USMA, le milieu Mohamed Benkhemassa devrait prendre la place de son coéquipier Raouf Benguit, indiscipliné et en rupture de ban avec son club. Concernant le club cher au président Zetchi, la latéral droit Islam Arous (21 ans) du Paradou AC sera appelé tout comme le gardien Toufik Moussaoui (27 ans).

La stratégie de Madjer : le court terme !

Pour les habituels, comme Brahimi, Mahrez ou Slimani, ils continuent à jouir de la confiance de Madjer, y compris Medjani qui a renoncé sur demande du staff technique, à sa retraite internationale. Nous apprenons par ailleurs que Saphir Taïder a également reçu une pré-convocation tout comme Nabil Bentaleb et visiblement Sofiane Hanni. Sans surprise, Aïssa Mandi, Ismaël Bennacer et Zinédine Ferhat seront aussi de la partie.

Pour comprendre un tant soit peu les choix de Madjer, il faut savoir que le sélectionneur national a signé un contrat d’objectif avec la FAF : les demi-finales de la CAN-2019. L’homme à la talonnade et son staff travaillent donc actuellement en prévision de ce challenge. C’est pour cette raison qu’il ne faudra pas s’attendre avec lui à une réforme en profondeur de l’EN. Voilà qui est clair …

La liste de Madjer en débat dans « C’est vous l’Expert » :

>> Asma Halimi (Rédactrice en chef du journal Compétition) : « Madjer fait une grosse bêtise sur le cas Feghouli… et il le regrettera ! »

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Sampdoria : « Excès de vitesse » pour Djamel Mesbah

Une tempête dans un verre d'eau ! A en croire le...

EN : Pas de match amical le 14 novembre !

Encore une date FIFA qui ne ...

EN : dernier entrainement avant le départ pour l’Autriche

Après un quartier libre de 24 heures, les joueur...

Mercato : Même blessé, Boulaya reste très convoité

Malgré sa grave blessure au genou droit (rupture...

Madjer : « Il est temps désormais de stabiliser l’effectif de l’EN »

Interrogé ce vendredi par la Radio algérienn...

Amical : Tanzanie 0-2 Afrique du Sud (U23)

La sélection tanzanienne de football, adversaire de l'Algérie au 2e tour des éli...

CAN-2016 -Dames : Algérie – Togo le 5 mars 2016

L'équipe algérienne féminine de football jouera ...

Bundesliga : La saison de Schalke 04 enfin lancée !

Après une série noire de cinq matches sans victo...

Zetchi : « On doit trouver un sélectionneur qui connaît le football africain »

Interrogé à la sortie de la réunion du Bureau Fé...

Premier stage des U23 en prévision des Jeux de la solidarité islamique Bakou 2017

La future équipe nationale algérienne olympique ...

La Tanzanie prépare son choc face à l’Algérie

La sélection de Tanzanie effectuera un stage de préparation de 12 jours à l'exté...

Ligue 1 : un supporter du MCO lynché à Béjaia

La violence dans les stades d'Algérie prend de p...

EN : Bougherra intègre le staff le temps de la CAN !

Tout juste retraité Madjid Bougherra...

Click to Hide Advanced Floating Content