Nous contacter

A La Une

Algérie-Burkina Faso : La provocation inacceptable de la Fédé Burkinabè ! 

Publié

le

lettre burkina faso plainte fbf

Le Burkina Faso joue à un jeu peu amène à l’approche du match face à l’Algérie. Après avoir multiplié les déclarations incendiaires, la FBF, dans une dérive aussi incompréhensible qu’inattendue, a envoyé deux requêtes à la FIFA dans lesquelles elle demande, d’une part la délocalisation du match face à l’Algérie en dehors du stade Mustapha-Tchaker, et dans l’autre, la protection de sa délégation en Algérie. Incontestablement, le Burkina Faso a franchi un cap dans sa guerre psychologique contre les Verts.

La Fédération burkinabé de football a envoyé trois missives à la FIFA ce vendredi 5 novembre. Deux d’entre elles concernent directement le match Algérie-Burkina Faso, comptant pour la sixième et dernière journée des éliminatoires de la coupe du monde FIFA-Qatar 2022.

Pressions pour délocaliser le match !

Dans la première, la FBF a rappelé à la FIFA avoir «attiré votre attention sur la non-conformité de la pelouse du stade de Blida», lisait-on dans cette missive dont La Gazette du Fennec a obtenu une copie.

La Fédération burkinabè de football rappelle à la FIFA que «malgré cette démarche, dictée par le soucie préserver la santé et l’intégrité physiques des acteurs et également garantir la qualité du spectacle, nous constatons que notre requête n’a pas obtenu gain de cause», regrette la FBF. Cette dernière a donc essayé vainement d’investir dans la polémique née de l’état de la pelouse du stade Mustapha-Tchaker pour essayer délocaliser le match face à l’Algérie. Sa première requête étant restée lettre morte, la FBF a relancé la FIFA pour le biais d’un second courrier, vendredi.

Le Burkina Faso demande la protection de la FIFA à Alger ! 

Dans un tout autre courrier, daté aussi de vendredi 5 novembre, la fédération Burkina a demandé carrément la protection de sa délégation à Alger.  Ainsi, la FBF soutient que «la rencontre Algérie Vs Burkina Faso comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 va se dérouler dans un contexte qui nous rappelle celui du match qui opposé les deux pays lors des éliminatoires de  la coupe du monde de la FIFA Brésil 2014».

S’estimant alors victime «de tracas aux fins qu’elle n’aborde pas le match dans des conditions propices à la performance», le Burkina Faso a demandé ainsi à la FIFA une protection durant son séjour en Algérie.

Les agissements et agitations du Burkina Faso à dix jours de son rendez-vous face à l’Algérie prend tout bonnement les allures d’une guerre psychologique. Cette dernière sortie pour le moins hostile s’ajoute à toutes les autres fois où l’Algérie a fait l’objet d’attaques de la part du camp burkinabè. La réaction de Djamel Belmadi, dimanche, risque d’être cinglante…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.