Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie–Burkina Faso : l’herbe de Tchaker semble plus verte

Publié

le

amara inspection pelouse tchaker novembre

Les travaux urgents engagés afin que la pelouse du stade Mustapha-Tchaker soit prête pour le match Algérie – Burkina Faso le 12 novembre prochains vont bon train. À 10 jours du rendez-vous comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, la semence a bien germé. C’est, en tout cas, ce que montrent les dernières photos publiées par la Fédération algérienne de football (FAF). Rassurant !

C’est Charaf-Eddine Amara, le président de la FAF, lui-même qui s’est rendu dans l’antre blidéen pour voir de près l’état d’avancement de la réfection. Et il semble que tout se déroule comme prévu. La course contre la montre pour refaire le gazon ne pouvait pas mieux se passer. Il faut savoir que tout cela a été rendu possible grâce au travail de Natural Grass, entreprise algéro-française en charge de cette mission. Par ailleurs, les conditions météorologiques ont, jusque-là, favorisé l’obtention de résultats rapides.

À moins que la météo s’en mêle…

Néanmoins, la méfiance est de mise tant des averses sont annoncées pour les jours à venir. Une herbe qui a fraichement poussée reste fragile. La levée risque de ralentir si jamais le climat devient capricieux.

En tout cas, selon toute vraisemblance, les camarades de Riyad Mahrez devraient évoluer sur une aire de jeu nettement plus jouable que lors des matchs de septembre et octobre. De quoi rassurer Djamel Belmadi qui n’a pas manqué de pousser un sacré coup de gueule il y a deux mois de cela. Le sélectionneur national avait, pour rappel, dénoncé un sabotage.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.